Jupiter attire-t-elle des détritus spatiaux vers la Terre ? © PublicDomain, Pixabay
Sciences

Jupiter attire-t-elle des débris spatiaux vers la Terre ?

Question/RéponseClassé sous :Astronomie , Jupiter , debris spatiale
 

Jupiter est la plus grande planète du système solaire, à la fois en diamètre et en masse, et la cinquième plus proche du Soleil. Les recherches révèlent que la gravité de Jupiter détourne l'orbite des débris spatiaux vers la planète Terre. Qu'en est-il vraiment de cette théorie ?

Jupiter pèse moins d'un millième de la masse solaire et, pourtant, elle fait 2,5 fois la masse de toutes les autres planètes combinées. C'est une planète gazeuse, tout comme Saturne, Uranus et Neptune. Ces quatre planètes sont parfois appelées les géantes gazeuses ou les joviennes.

Certains astronomes pensent que Jupiter, au lieu de protéger la Terre des comètes et des astéroïdes dangereux, propulserait activement des objets dans le système solaire. Leur théorie suggère que la planète gazeuse, par sa grande masse, agirait comme un bouclier spatial géant, aspirant ou détournant les débris, pouvant être dangereux. 

Débris spatiaux : de quoi s’agit-il ?

Les débris spatiaux sont des objets divers, lancés dans l'espace orbital de la Terre, qui ne sont plus utiles. Parmi eux, on retrouve les comètes, les corps célestes, les satellites désactivés, les fragments de satellites ou de fusées, et même les instruments et outils perdus par les astronautes lors de missions spatiales.

Selon la NASA, depuis 1957, avec le lancement de Spoutnik par l'Union soviétique, environ 4 000 satellites ont été lancés sur l'orbite de notre planète, dont beaucoup sont actuellement hors d'état de fonctionnement. Ces objets voyagent dans l'espace à une vitesse pouvant atteindre 36 000 km/h, et environ 200 d'entre eux tombent sur Terre au long de l'année.

Plus l'altitude d'un débris spatial est élevée, plus il restera longtemps en orbite. Par exemple, les débris qui se trouvent à une altitude de 600 km mettent des années à pénétrer dans l'atmosphère terrestre, alors qu'à une altitude de 1 000 km, le délai se compte plutôt en siècles.

Les météorites représentent un danger constant pour la Terre. © 127644 by Pixabay

Les détritus spatiaux représentent-ils un danger pour la Terre ?

L’origine de la théorie

Le physicien américain Kevin Grazier a démontré que Jupiter est une menace dangereuse, même si elle est indirecte. Sa dernière étude sur le sujet concerne deux articles complémentaires : l'un publié dans le Journal Astronomique en 2018, et l'autre dans les Monthly Notices du Royal Astronomical Journal en 2019.

La première étude examine les façons dont les objets du système solaire sont affectés par les planètes gazeuses (Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune). Le second article analyse une famille spécifique de corps célestes glacés, et comment ils sont transformés par Jupiter en comètes potentiellement mortelles.

Jupiter : une influence à double tranchant

Quand la Terre était jeune, les comètes et les astéroïdes apportaient des ingrédients essentiels à la vie, la « catapulte » de Jupiter était alors positive. Aujourd'hui, cependant, cette influence serait plutôt négative, et pourrait même déclencher des extinctions massives similaires à celle qui a éteint les dinosaures il y a plusieurs millions d'années.

En fait, la gravité de Jupiter fait qu'elle attire les comètes situées loin de la Terre dans le système solaire. Cela peut constituer un danger puisqu'elles se rapprochent de nous, et que Jupiter ne peut alors plus dévier leur trajectoire. En revanche, elle permet d'autre part de nous protéger des astéroïdes les plus proches de nous, en les déviant de la course de la Terre. 

Où en sont les recherches ?

La NASA envisage de faire des missions pour étudier de près les Centaures de Jupiter, en utilisant deux vaisseaux spatiaux appelés Centaurus et Chimera. Ces missions pourraient en dire plus sur l'origine du système solaire, et surtout sur la façon dont ces objets représentent un risque pour la Terre.

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !