Sciences

Pourquoi parle-t-on de conquête des Gaules ?

Question/RéponseClassé sous :Antiquité , Homme , gaule

Lorsqu'elles abordent le sujet de la Gaule, les différentes sources actuelles utilisent soit un singulier, soit un pluriel. Et pourtant, il s'agit du même territoire. Alors pourquoi parle-t-on de conquête des Gaules plutôt que de conquête de la Gaule ?

Combat entre Gaulois et Romains durant la conquête des Gaules. © Évariste-Vital Luminais, Wikimedia Commons, DP

César et la conquête des Gaules

Lorsque Jules César part à sa conquête en 58 avant J.-C., la Gaule n'est pas un territoire uniforme. Elle est alors composée de nombreuses tribus et s'étend sur une grande partie de la France actuelle, des Pays-Bas, de l'Allemagne ainsi que sur le Luxembourg, la Belgique et le nord de l'Italie. En fonction des régions, les Gaulois ne partagent ni les mêmes coutumes ni la même langue. C'est pourquoi, face à cette hétérogénéité, César préfère parler de guerre des Gaules plutôt que de guerre de la Gaule.

Les différentes Gaules selon César

Dans ses Commentaires sur la guerre des Gaules, Jules César divise la Gaule en trois parties. La première est habitée par les Belges, la seconde par les Aquitains et la troisième par les Celtes. Une fois la conquête achevée en 50 avant J.-C., tout le territoire est divisé en trois divisions administratives : la Gaule narbonnaise, les provinces alpestres et la Gaule chevelue.

À savoir

L'amphithéâtre de Lyon était appelé amphithéâtre des Trois Gaules. Il a été construit en l'an 19 dans la capitale de la Gaule chevelue, qui comprenait alors la Gaule lyonnaise, la Belgique et l'Aquitaine.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi