Sciences

Est-ce vraiment le visage de Toutânkhamon ?

Diaporama - Le trésor de Toutânkhamon, un témoignage pharaonique de l’Égypte ancienne
PhotoClassé sous :histoire , égyptologie , archéologie
Est-ce vraiment le visage de Toutânkhamon ?
Abonnez-vous à la lettre d'information Photos : chaque semaine, deux sujets traités à travers des photos remarquables.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Voici le détail de l'un des quatre bouchons du coffre à canopes en albâtre où sont conservées les viscères de Toutânkhamon. La figurine est coiffée du nemès surmonté des deux animaux protecteurs et puissants, le faucon et le cobra dressé, figurant respectivement les déesses Ouadjet et Nekhbet, symboles d'unification des Haute et Basse-Égypte. Les yeux sont soulignés de noir et la bouche est rehaussée de rouge pour attirer la renaissance.

Comme tous les objets et statuettes funéraires, ils sont censés être à l'effigie du défunt, comme le veut le rituel. Mais l'on reste perplexe devant le visage efféminé du pharaon. L'explication la plus probable est que le roi-enfant meurt à l'âge de 18 ou 19 ans sans avoir eu le temps de construire sa « demeure d'éternité » qui, contrairement à la coutume égyptienne de cette époque, est un hypogée, c'est-à-dire une sépulture enterrée.

C'est peut-être aussi la raison pour laquelle ces représentations du pharaon sont aussi peu conformes à sa morphologie révélée par les scanners : l'hypothèse la plus probable avancée par les scientifiques serait que les masques et tous les objets funéraires auraient été initialement prévus pour une personnalité féminine, membre de la famille royale. 

© Dave Nakayama, CC by-sa 2.0