Sciences

Les sarcophages, ultimes demeures de Toutânkhamon

Diaporama - Le trésor de Toutânkhamon, un témoignage pharaonique de l’Égypte ancienne
PhotoClassé sous :histoire , égyptologie , archéologie
Les sarcophages, ultimes demeures de Toutânkhamon
Abonnez-vous à la lettre d'information Photos : chaque semaine, deux sujets traités à travers des photos remarquables.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

L'hypogée du pharaon comprend quatre salles reliées par des couloirs. La chambre funéraire abrite le tombeau sous quatre chapelles, sortes d'immenses coffres sans plancher. Le sarcophage en pierre (quartzite) contenait lui-même trois cercueils momiformes emboîtés, telles des poupées russes. Les deux premiers sarcophages extérieurs sont plaqués de feuilles d'or, martelées et ciselées ; le dernier est en or pur et pèse 110,4 kilogrammes. C'est dans ce dernier que se trouve le corps momifié du pharaon. Composés d'une cuve et d'un couvercle assemblés par des tenons et des mortaises, les trois sont incrustés, selon la technique du cloisonné d'or, de pâte de verre, de pierres semi-précieuses (cornaline rouge, turquoise bleu clair et lapis-lazuli bleu foncé) et de roches (obsidienne noire, calcite blanche).

Sur les trois cercueils, le pharaon est représenté coiffé du némès, le plus emblématique couvre-chef des pharaons, qui est un assemblage complexe de tissu, surmonté des animaux protecteurs, le faucon et le cobra. Sur un visage imberbe, il porte la barbe postiche, tressée, symbole de royauté ; elle est recourbée car le pharaon est ici dans sa représentation mortuaire et donc, associé à une divinité.

Sur ses bras croisés, la crosse et le flagellum, deux des attributs à connotation pastorale. La crosse (ou Héqa) et le fléau (ou Nekhekh) symbolisent les fonctions du berger, l'un par son crochet conçu pour attraper les pattes du bétail, l'autre, pour conduire le troupeau. Ils représentent la puissance féconde du souverain guidant, nourrissant et protégeant son peuple. Quant au célèbre masque funéraire, il recouvrait la tête et les épaules de la momie. Ce véritable chef-d'œuvre d'orfèvrerie est en or massif et pèse 11 kilogrammes.

Bagues, bracelets, pendentifs, pectoraux, gorgerins... Plus de cent quarante-trois bijoux d'or étaient répartis dans les bandelettes entourant le corps du pharaon. 

© Tarekheikal, CC by-sa 4.0