Le pectoral du pharaon, l'un des joyaux retrouvés au plus près de la momie. Ce bijou est un ornement vestimentaire ou corporel, orné de pierres semi-précieuses, turquoise, cornaline, lapis-lazuli, et de pâte de verre multicolore. Comme son nom l’indique, ce bijou pectoral se place sur le thorax, considéré chez les civilisations anciennes comme le siège de l’âme. Porté à cet endroit, il est supposé assurer une protection magique ou divine. Le faucon représente le dieu Horus, portant le disque solaire et déployant ses ailes en signe de souveraineté. Dans ses griffes, des attributs des dieux égyptiens, la croix Ânkh, signe de vie, et l’anneau Shen, signe d’éternité. Ce pectoral fait partie de 143 bijoux retrouvés, enfouis dans les bandelettes entourant la momie. © Ra'ike T C et JP Dalbera, CC by 2.0

Sciences

Le trésor de Toutânkhamon, un témoignage pharaonique de l’Égypte ancienne

PhotoClassé sous :histoire , Antiquité , Egypte ancienne

Découverte quasi intacte par le Britannique, Howard Carter, en 1922 dans la vallée des rois, la tombe du pharaon, Toutânkhamon, se décompose en quatre parties : l'annexe, l'antichambre, la chambre funéraire contenant les coffres-chapelles, la chambre du trésor. Il fallut dix ans pour venir à bout des fouilles et en répertorier les 2.099 objets découverts dans un état de conservation exceptionnelle, d'une incroyable richesse et d'une technicité stupéfiante. Mobiliers et bijoux ne sont qu'une succession de chefs d’œuvres et de raffinement comme en témoigne ce pectoral (voir photo de présentation © Ra'ike T C et JP Dalbera, CC by 2.0), ornement vestimentaire ou corporel, orné de pierres semi-précieuses, turquoise, cornaline, lapis-lazuli, et de pâte de verre multicolore. Porté sur le thorax, siège de l'âme, il est supposé assurer une protection divine, en l'occurrence, ici, celle du dieu Horus. Le faucon porte le disque solaire et déploie ses ailes en signe de souveraineté. Dans ses griffes, les attributs des dieux égyptiens : la croix Ânkh, signe de vie, et l'anneau Shen, signe d'éternité.

Toutânkhamon a régné à la fin du 14e siècle avant notre ère, vers -1335. Il n'a que 9 ans lorsqu'il devient le onzième pharaon de la XVIIIe dynastie égyptienne, période caractérisée par l'apogée de l’art de la civilisation égyptienne antique. Il succède à Akhenaton, son père, et sa mère serait l'une de ses sœurs de son père. Si ce roi n'a pas véritablement contribué à réformer le pays, politiquement ni administrativement, sa courte vie laisse les témoignages les plus fascinants de l'histoire de l'Égypte ancienne ainsi qu'une sombre légende qui a contribué à sa notoriété : la « malédiction du pharaon » se serait abattue sur plusieurs membres de l'équipe archéologique après l'exhumation de la momie. Il a été démontré depuis qu'il n'y avait aucune relation entre les décès des membres de l'expédition, survenues de mort naturelle.

Abonnez-vous à la lettre d'information Photos : chaque semaine, deux sujets traités à travers des photos remarquables.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !