Cela vous intéressera aussi

Première mission Apollo habitée, mais aussi premier accident mortel de la conquête spatiale.

Le lancement d'ApolloApollo 1 était programmé pour le 21 février 1967 au moyen d'une fusée SaturneSaturne 1B, dont c'était la première utilisation pour un vol habité. Les trois astronautesastronautes, Virgil Grissom, Edward White et Roger Chaffee, devaient rester deux semaines en orbiteorbite et tester tous les instruments du vaisseau qui devait, plus tard, emmener des hommes vers la LuneLune.

Le 27 janvier 1967, une répétition générale au sol eut lieu, avec pour la première fois la coupure physiquephysique des branchements entre Apollo et les trois centres de contrôle qui suivaient l'expérience, au moment de la simulation de l'allumage des moteurs de Saturne 1B.

A ce moment précis, un court-circuitcourt-circuit se produisit sous le siège de Grissom, provoquant la combustioncombustion instantanée de tous les matériaux environnants baignés dans une atmosphèreatmosphère d'oxygèneoxygène pur sous une pressionpression de 1120 hectopascals. L'onde de choc et l'incendie qui suivit ravagèrent l'intérieur de l'habitacle, tuant les trois astronautes.

La cause du désastre fut imputée aux nombreuses négligences qui avaient affecté la constructionconstruction d'Apollo, provoquées par la précipitation dans le cadre de la course à la Lune et de la guerre froide. Deux ans plus tard, la nouvelle version du vaisseau comportait une atmosphère de type terrestre et non plus d'oxygène pur, et tous les éléments ou accessoires combustiblescombustibles avaient été bannis.