Vue d’artiste des ions de calcium lancés à grande vitesse sur une cible de californium en rotation pour produire des atomes d’oganesson. © Lawrence Livermore National Laboratory

Sciences

Ununoctium

DéfinitionClassé sous :chimie , tableau périodique des éléments , ununoctium

Le terme « ununoctium » (du latin un-un-hui) était la dénomination temporaire attribuée à l'élément chimique transuranien - c'est-à-dire plus lourd que l'uranium - de numéro atomique 118. Depuis novembre 2018, il est baptisé oganesson (Og).

L'ununoctium - ou plutôt l'oganesson - est également connu sous le terme « eka-radon », signifiant « en dessous du radon », que lui avait attribué Dmitri Mendeleïev alors que le chimiste russe avait prédit son existence.

Généralités

  • Symbole : Og
  • Numéro atomique : 118
  • Électrons par niveau d'énergie : 2, 8, 18, 32, 32, 18, 8
  • Masse atomique : 294 u
  • Série : non définie
  • Groupe, période, bloc : 18, 7, d
  • Isotope le plus stable : 294Og, demi-vie de quelque 890 millisecondes
  • Températures de fusion et d'ébullition : non définies
  • Densité : non définie

Historique de l’oganesson

L'oganesson n'existe pas dans la nature. Sa synthèse a été annoncée pour la première fois en 1999 par l'équipe de Victor Ninov (du Lawrence Berkeley National Laboratory, en Californie) avant que les chercheurs ne se rétractent. L'oganesson a finalement été produit pour la première fois en laboratoire en 2002 par bombardement d'une cible de californium par des ions de calcium. Au total, seulement trois atomes de cet élément ont pu être produits après plus de 1.000 heures de collisions.

Sa synthèse a de nouveau été annoncée en octobre 2006 par un groupe associant l'équipe de Yuri Oganessian, de l'Institut de recherche nucléaire de Dubna (Russie), et une équipe du Lawrence Livermore National Laboratory (Californie).

La découverte de l'oganesson n'a été officialisée par l'Union internationale de chimie pure et appliquée (UICPA) que fin 2015.

Propriétés de l’oganesson

L'oganesson est l'élément de masse atomique et de numéro atomique le plus élevé jamais synthétisé. Il s'agit d'un élément radioactif particulièrement instable. Étant donné que seuls trois atomes d'oganesson ont pu être produits à ce jour, ses propriétés physiques et chimiques restent du domaine de la théorie. Elles devraient néanmoins être proches de celles du radon.

À température ambiante, l'oganesson se présente probablement à l'état gazeux. Il fait partie de la famille des gaz rares mais serait malgré cela assez réactif. Il serait ainsi en mesure de former des composés avec le fluor tel que le tétrafluorure d'oganesson (OgF4), par exemple.

Utilisations de l'oganesson

Compte tenu du faible nombre d'atomes d'oganesson synthétisés à ce jour, les usages de cet élément restent cantonnés au laboratoire.

Les effets de l'oganesson sur la santé

Comme tous les éléments radioactifs, l'oganesson doit être manipulé avec la plus grande précaution.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi