Des images à couper le souffle de l’atmosphère du Soleil

Classé sous :observation du Soleil , boucle coronale , imageur à haute résolution coronale

Les photos les plus nettes du soleil jamais observées, prises par l'imageur coronal haute résolution de la Nasa (Hi-C), montrent avec un niveau de détail inégalé les filaments de plasma surchauffé constituant la couche extérieure du soleil. Jusqu'à présent, une grande partie de l'atmosphère solaire était floue et sombre. Mais, grâce à la résolution spatiale du Hi-C -- environ cinq fois plus détaillée que celle du précédent instrument AIA (Atmospheric Imaging Assembly) --, les scientifiques ont pu observer des formations de 70 km de diamètre.

Une boucle coronale constituée de filaments de plasma captée par le High Resolution Coronal Imager (Hi-C). © Université de Central Lancashire

Prises en 2018, les images décrites le 7 avril dans la revue Astrophysical Journal montrent d'intenses tourbillons de plasma (du gaz brûlant ionisé) mesurant chacun 513 km de diamètre en moyenne. Ces boucles coronales sont étudiées depuis les années 1940, mais on peine encore à comprendre comment elles se forment. Les scientifiques pensent qu'elles exercent une influence directe sur les tempêtes et les éruptions solaires, des phénomènes qui peuvent perturber l'atmosphère terrestre. Afin d'en savoir plus, de futures recherches devront étudier la propagation de température le long de ces boucles coronales et estimer le champ magnétique qui leur est associé.

Images sans précédent de filaments dans la couronne solaire. © University of Central Lancashire (UCLan), Nasa

Découvrez toutes les images dans la galerie Flick'r.

Le Soleil et la couronne solaire dans son ensemble. Le carré noir indique la région active avec les filaments de plasma observés avec des détails inégalés par la mission Sounding Rocket de la Nasa. © University of Central Lancashire (UCLan), Nasa