Les capsules Crew Dragon et Starliner, avec les passerelles qui permettront aux astronautes d'embarquer à l'intérieur. © Nasa, Boeing, SpaceX

Sciences

Starliner et Crew Dragon : le point sur les programmes spatiaux de Boeing et SpaceX

ActualitéClassé sous :vols habités , Nasa , SpaceX

-

Cette année devrait être la bonne. Boeing et SpaceX, qui développent chacun un système de transport spatial habité, devraient envoyer des astronautes à destination de la Station spatiale internationale dans le courant de cette année avec, au moins, une mission chacun. Le point sur l'état d'avancement des deux programmes.

Parmi les événements forts attendus cette année, le premier vol habité spatial privé, mais financé par des fonds publics, en est l'un d'eux. Boeing et SpaceX, qui ont un contrat de transport d'astronautes aller et retour vers la Station spatiale internationale, devraient réaliser, d'ici cet été, chacun une mission habitée à destination du complexe orbital.

Les deux véhicules qui ont réalisé un vol d’essai inhabité -- SpaceX en mars 2019 et Boeing en décembre 2019 -- sont néanmoins très en retard sur le planning initial qui prévoyait l'ouverture de ce service commercial de transport dès la fin 2017.

Une enquête et un test en vol décideront si une mission habitée peut avoir lieu ces prochains mois 

À la suite du vol d'essai inhabité partiellement réussi du Starliner, son constructeur, Boeing, et la Nasa ont constitué une commission d'enquête de façon à passer en revue les principaux problèmes rencontrés lors de ce vol de test qui n'a pas permis à la capsule de rejoindre la Station spatiale internationale. L'enquête est prévue pour durer deux mois à l'issue de laquelle la Nasa décidera si un autre vol d'essai inhabité est nécessaire avant de donner son feu vert à une mission habitée. Malgré l'absence d'amarrage à la Station, la Nasa peut juger qu'elle a suffisamment de données pour certifier ce système de transport.

Quant à SpaceX, le deuxième prestataire du programme commercial Crew, il se prépare à son test d’interruption en vol de la capsule habitée Crew Dragon. Initialement prévu au cours du second semestre 2019, il a depuis été reporté à maintes reprises pour être finalement prévu ce 18 janvier. La capsule utilisée pour cette épreuve sera celle qui a passé le test de mise à feu statique du système d'interruption SuperDraco, il y a quelques semaines. Elle sera lancée par un Falcon 9 depuis le Launch Complex 39A de Cap Canaveral. Si cet essai se déroule sans aucune anicroche, SpaceX et la Nasa pourront envisager un vol habité dès les semaines suivantes.

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !