Des astronomes ont découvert un amas d’étoiles jeunes à la périphérie de la Voie lactée. Ces étoiles semblent s’être formées dans le courant magellanique formé par du gaz issu des nuages de Magellan, nos deux galaxies voisines. © Yggdrasill, Adobe Stock

Sciences

Voie lactée : une collision imminente fait déjà naître de nouvelles étoiles

ActualitéClassé sous :voie lactée , courant magellanique , Grand Nuage de Magellan

À la périphérie de la Voie lactée, se trouvent essentiellement de vieilles étoiles. Mais des astronomes ont mis la main sur un amas d'étoiles étrangement jeunes. Elles semblent venir tout droit d'une autre galaxie.

« Il s'agit d'un tout petit groupe d'étoiles. Quelques milliers seulement, au total. Mais les implications sont grandes. » Ces étoiles dont parle Adrian Price-Whelan, chercheur au Flatiron Institute's Center for Computational Astrophysics (États-Unis), ce sont des étoiles qu'il a découvertes à la périphérie de la Voie lactée. Un amas de jeunes étoiles -- baptisé depuis amas Price-Whelan 1 -- alors que celles que l'on trouve traditionnellement dans cette région sont anciennes. Et des étoiles, surtout, dont l'analyse spectrale révèle une origine extragalactique.

Comme point de départ de cette découverte, l'idée d'Adrian Price-Whelan est de fouiller les données collectées par le satellite Gaia, une mission consacrée à la mesure de la position, de la distance et du mouvement des étoiles. Il y a cherché les étoiles les plus bleues de notre Galaxie -- qui sont plutôt rares dans l'Univers -- et a identifié des amas qui se déplaçaient à côté d'elles.

Les étoiles jeunes évoluent normalement dans le disque galactique

Après avoir éliminé de ses trouvailles les amas déjà connus, il lui en est resté un seul et unique. Un amas jeune, de quelque 117 millions d'années, et situé à l'extrême périphérie de la Voie lactée« Habituellement, les étoiles jeunes évoluent dans le disque de notre Galaxie », précise Adrian Price-Whelan.

Le nouvel amas de jeunes étoiles identifié par Adrian Price-Whelan se trouve à la périphérie de la Voie lactée (étoile bleue). Ces étoiles se sont probablement formées à partir de matériaux provenant des galaxies naines voisines, les nuages de Magellan. © David Nidever, Nasa

De précieux indices sur l’histoire de notre Galaxie

Plus précisément, l'amas se trouve à proximité du courant magellanique, un pont de matière jeté entre la Voie lactée et ses galaxies voisines, les nuages de Magellan. Et c'est le fait que ce pont soit pauvre en métaux, contrairement aux gaz de la périphérie de la Voie lactée, qui a permis aux astronomes de déterminer que les jeunes étoiles de l'amas n'étaient pas nées dans notre Galaxie.

Ils imaginent qu'elles se sont formées dans le courant de Magellan alors que celui-ci croisait les gaz de la Voie lactée. Une situation suffisante pour comprimer les gaz et donner naissance à des étoiles. Au fil du temps, les étoiles en question se sont rapprochées jusqu'à rejoindre notre Galaxie.

Cette découverte a permis aux astronomes de mieux estimer la distance à laquelle se trouve le fameux courant magellanique. Ils estiment aujourd'hui que son extrémité se trouve à 90.000 années-lumière de la Voie lactée. C'est tout juste la moitié de la distance à laquelle ils pensaient qu'il se trouvait. « Il pourrait entrer en collision avec notre Galaxie bien plus tôt que prévu », remarque David Nidever, astronome à l'université du Montana (États-Unis). Une nouvelle vision qui pourrait aider à mieux comprendre et prédire les trajectoires des nuages de Magellan et l'histoire de la Voie lactée... qui pourrait être déjà entrée en collision avec ses voisines par le passé.

  • Des astronomes ont découvert un amas de jeunes étoiles à la périphérie de la Voie lactée.
  • Des étoiles qui ne sont pas nées dans notre Galaxie.
  • Cette découverte leur a permis de mieux estimer la distance à laquelle se trouve aujourd’hui le courant magellanique.
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Galaxie : où se trouve la Terre dans la Voie lactée ?  Le satellite Gaia a cartographié plus d’un milliard d’étoiles. Grâce à ces données, cette vidéo de l'ESA nous transporte jusque dans notre quartier résidentiel au sein de la galaxie, à la découverte de quelque 600.000 étoiles qui nous entourent. Les plus brillantes et connues depuis le sol terrestre, telles Sirius, Betelgeuse, Véga, Aldébaran…, ont leur nom marqué. Le voyage se termine par un plongeon vers le Soleil (Sol), petite étoile à plus de 26.000 années-lumière du centre de la Voie lactée.