Sciences

La science de la sonde Genesis ne serait pas perdue

ActualitéClassé sous :Univers , sonde Genesis , données scientifiques

Ce ne sera finalement pas un échec complet. Les experts de la NASA pensent que la plupart des données scientifiques rapportées par la sonde Genesis pourront être extraites de la capsule qui s'est écrasée dans le désert de l'Utah le mois dernier à plus de 320 km/h quand ses parachutes ne se sont pas ouverts.

Les galettes hexagonales de Genesis

La mission a ramené des échantillons de poussières solaires sur Terre. La contamination des échantillons extraterrestres est beaucoup moins importante que ce qui avait été craint après le crash. Grâce aux informations récoltées par Genesis sur la nébuleuse planétaire à partir de laquelle notre système solaire s'est formé il y a plus de 4,5 milliards d'années, les scientifiques espèrent qu'ils pourront enfin choisir entre les différentes théories de formation de celui-ci.

La sonde possédait plusieurs couches de galettes hexagonales composées elles-mêmes de feuilles de silicone, de germanium, de saphir et de diamant qui ont collecté les ions du vent solaire. La plupart des galettes se sont cassées lors de l'impact mais les feuilles semblent pouvoir être récupérées à 75 ou 80% et il serait toujours possible d'analyser les ions présents dans ces fragments.

Cela vous intéressera aussi