Sciences

Découverte d'un gène responsable du cancer de la prostate

ActualitéClassé sous :recherche , cancer , prostate

Une équipe internationale de scientifiques originaires de Finlande et des États-Unis a découvert un nouveau gène qui, lorsqu'il est endommagé, peut favoriser le développement du cancer de la prostate. Cette découverte pourrait permettre la mise au point de nouvelles formes de thérapie.

Puce à ADN

L'équipe a fait cette découverte après avoir créé une méthode servant à identifier des gènes bloquant la croissance des tumeurs et leurs mutations au moyen de microréseaux. L'objectif de cette méthode est d'identifier les gènes du génome humain qui ont failli à leur fonction sur les cellules cancéreuses.

Grâce à cette méthode, les chercheurs ont constaté des erreurs dans le gène EPHB2, qui joue un rôle dans la communication intracellulaire et est nécessaire pour la différenciation des cellules, la mobilité et l'entretien de la structure tissulaire. Un défaut de ce gène pourrait dès lors causer une désorganisation des tissus et encourager la prolifération de cellules cancéreuses.

Selon un communiqué de presse du partenaire finlandais, le Centre finlandais de recherche technique: "Cette découverte nous aide à mieux comprendre les mécanismes moléculaires impliqués dans le développement et la progression du cancer, une étape essentielle de la mise au point de nouvelles thérapies pour combattre ce mal".

Les origines du cancer de la prostate restent majoritairement inconnues, mais les scientifiques pensent que les erreurs génétiques qui se produisent dans les cellules de la prostate au cours du vieillissement jouent un rôle important. Le cancer de la prostate est le cancer le plus fréquemment diagnostiqué chez les hommes et il devient de plus en plus courant.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi