Sciences

Des bagages marqués par des puces RFID

ActualitéClassé sous :recherche , puces , radiofréquence

La compagnie aérienne Delta Airlines prévoit d'utiliser bientôt des puces à radiofréquence (ou RFID pour Radio Frequency Identification) afin de suivre à la trace tous les bagages de ses passagers sur les vols domestiques.

Contrôle à l'embarquement de l'aéroport Charles de Gaulle Crédit : http://www.astrosurf.com/rondi/chili/

Ce projet, qui devrait coûter 25 millions de dollars, pourrait être opérationnel d'ici deux ans.

L'intérêt de la technologie des "radio tags" réside dans la quantité d'informations enregistrables, nettement supérieure à celle des codes-barres et autres étiquettes papier actuellement utilisés dans les aéroports. Des essais ont ainsi montré une fiabilité d'acheminement de 99,7% pour les RFID contre 89% avec les lecteurs optiques de codes-barres.

La compagnie aérienne espère grâce à ce système faire des économies ; en moyenne, un million de bagages sur les 80 millions transportés chaque année n'arrivent pas à destination, ce qui représente une dépense de près de 100 millions de dollars pour localiser et ré-acheminer les valises perdues vers leurs propriétaires. Des aéroports comme ceux de Las Vegas et de Hong Kong ont par ailleurs annoncé leur intention de recourir aux RFID. Mais certains experts soulignent les difficultés qu'il peut y avoir à déployer ce type de technologie, comme l'a montré récemment l'exemple de Wall-Mart.

Cela vous intéressera aussi