Santé

Des puces à ADN pour endiguer les épidémies

ActualitéClassé sous :génétique , puce à ADN , grippe aviaire

En cas d'épidémie, le fait de distinguer très vite qui est malade et qui ne l'est pas permet d'isoler les malades. Les puces à ADN pourraient être une réponse efficace et rapide.

L'expérience

Les puces à ADN sont très utilisées en génétique pour accélérer la recherche de certains gènes ou repérer des agents pathogènes. Une puce à ADN est une petite plaque sur laquelle des points microscopiques, alignés en rang, portent le complément des matériels génétiques que l'on veut identifier. S'ils sont présents, ils se lient aux marqueurs de la puce qui deviennent fluorescents. Les points fluorescents forment un motif qui caractérise l'échantillon testé.

L'épidémie de SRAS avait motivé les recherches sur des puces à ADN car elles permettent d'identifier un agent pathogène. Plusieurs laboratoires travaillent donc sur la mise au point de telles puces. Depuis quelques mois, l'éventualité d'une arrivée massive de grippe attise l'intérêt scientifique (et économique !) pour la détection des souches de virus grippaux.

Dans le cas des virus grippaux, la puce porte les marqueurs génétiques des différentes souches virales. Le motif qui apparaît sur la puce permet ensuite de savoir quelle est la souche virale en présence (H5N1, H3N2,... ).

Les résultats

L'équipe de l'Université américaine du Colorado à Boulder, dirigée par Kathy Rowlen vient d'annoncer qu'ils disposent à présent d'une puce à ADN, la fluchip, qui peut identifier en 11 heures une souche de grippe, contre quatre à cinq jours pour les méthodes actuelles, qui nécessitent une phase de culture en laboratoire. Elle a été testée et serait efficace à 90%. D'autres tests doivent la comparer aux méthodes standards d'analyse virale dans les semaines à venir.

© http://www.colorado.edu/news/releases/fluchip/index.html

La société californienne CombiMatrix annonce quant à elle disposer d'une puce à ADN détectant un type de virus de grippe en quatre heures.

Pour mieux comprendre cette Actu

Une pandémie (du grec pan = tout et demos = peuple) est la contagion d'une maladie qui s'étend à la quasi-totalité d'une population d'un continent ou de plusieurs continents, voire dans certains cas de la planète.

Plusieurs pandémies ont touché l'humanité : la peste noire (ou peste bubonique) qui a causé plusieurs millions de morts en Europe, entre 1346 et 1350, la grippe espagnole de 1918 à 1920 qui a fait 15 millions de morts en se propageant depuis la chine vers le Japon, la Russie, l'Europe puis l'Amérique du Nord.

Après avoir infecté 40 millions de personnes, le SIDA est aujourd'hui considéré comme une pandémie ; il semble devoir devenir la plus mortelle de l'histoire humaine.

Une épidémie (du grec epi = au dessus et demos = peuple) est la propagation rapide d'une maladie infectieuse à un grand nombre de personnes, le plus souvent par contagion. L'épidémie est une augmentation d'une maladie endémique ou l'apparition d'un grand nombre de malades là où la maladie était absente. Pour parler des maladies touchant des groupes d'animaux, le terme exact est épizootie.

Cela vous intéressera aussi