Comment l'Homme a-t-il domestiqué les plantes qu'il cultive aujourd'hui ? Afin de répondre à cette question, la recherche des premières traces de culture est primordiale et revêt un intérêt particulier lorsqu'elle concerne des espèces contenant des substances psychoactives, telles que le tabac.

Le tabac est un stupéfiant... dont la culture et la consommation ont eu d'importants impacts sociaux-économiques depuis des milliers d'années. En Amérique du Nord, le tabac constituait en effet l'un des piliers de certaines pratiques indigènesindigènes. Il était intégré aux rites chamaniques et, au cours du temps, a permis de constituer le socle de systèmes religieux complexes fondés sur sa consommation. Sa place dans les civilisations humaines est donc ancienne mais à quel point, telle est la question posée par des chercheurs dans le journal Nature Human Behaviour.

Le tabac était utilisé avant l'essor de l'agriculture

Jusqu'alors, les archéologues avaient trouvé des résidus de nicotinenicotine dans des pipes en Amérique du Nord datant d'il y a 3.300 ans. Or, la présence humaine en Amérique du Nord au sud des calottes glaciairescalottes glaciaires et à l'intérieur des terres est estimée, dans l'étude, à 16.000 ans en arrière. Si le tabac est une plante originaire d'Amérique du Nord, sa domesticationdomestication par l'Homme peut donc remonter plus loin qu'il y a 3.300 ans.

Des graines de tabac appartenant au genre <em>Nicotina</em> ont été trouvées au niveau du site de Wishbone, dans l'Utah et datent d'il y a 12.300 ans. © Duke et <em>al.</em>, 2021
Des graines de tabac appartenant au genre Nicotina ont été trouvées au niveau du site de Wishbone, dans l'Utah et datent d'il y a 12.300 ans. © Duke et al., 2021

Des graines carbonisées de tabac de l'espèce Nicotina attenuata ont en effet été trouvées sur le site de chasseurs-cueilleurs de Wishbone, dans le Great Salt Lake Desert, en Utah. Le feu de camp a été daté à il y a 12.300 ans, ce qui atteste de la domestication du tabac environ 9.000 ans plus tôt que ce qui était auparavant estimé, avant l'essor de l'agriculture.