Sciences

La nouvelle recette de l'hydrogène : de l'eau, du silane et du Rhénium

ActualitéClassé sous :physique , production d'hydrogène gazeux , silane

Trois chercheurs du département de chimie de l'Université de Purdue (Indiana) ont découvert par hasard un procédé simple de production d'hydrogène gazeux qui résoudrait les difficultés de stockage de ce gaz pour sa mise en œuvre dans les piles à combustible embarquées.

La nouvelle recette de l'hydrogène : de l'eau, du silane et du Rhénium

C'est en synthétisant du silanol (nom courant du monométhyl silane triol, dont les applications sont nombreuses dans l'industrie cosmétique) par décomposition catalytique d'organosilanes en présence d'eau et d'un catalyseur au Rhénium, que les scientifiques ont identifié un produit de réaction inattendu, de l'hydrogène gazeux pur.

Ils estiment qu'un mélange équivolumétrique de 53 litres d'organosilane et d'eau peut produire environ 3 kilogrammes d'hydrogène capable de propulser un vehicule sur pres de 300 kilometres. La rentabilité économique du procédé reste cependant à prouver. Les auteurs reconnaissent n'avoir aucune idée des effets de marches induits par la production massive d'organosilane et de silanol.

Par ailleurs, ce procédé ne lève pas la barrière économique qui freine jusqu'à présent la mise en œuvre des piles à combustible : l'emploi d'un catalyseur utilisant un métal rare.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi