Les balles Cav-X parcourent plus de 60 mètres sous l’eau sans perdre de vitesse. © DSG Technology

Sciences

Des balles en supercavitation pour tirer sous l'eau

ActualitéClassé sous :physique , arme à feu , munition immergée

Une entreprise américaine a mis au point des balles capables d'atteindre leur cible sous l'eau à plus de 60 mètres, grâce à la supercavitation, une technique jusqu'ici utilisée pour les torpilles. De quoi permettre à un plongeur de détruire la coque d'un bateau ou de tirer sur un sous-marin depuis un hélicoptère.

Une balle tirée par un fusil d'assaut atteint une vitesse d'au moins 800 mètres par seconde. Mais dans l'eau, 800 fois plus dense que l'air, un projectile perd très rapidement sa vélocité. Une balle conventionnelle parcourt ainsi à peine quelques mètres sous l'eau avant d'être stoppée. L'entreprise norvégienne DSG Technology a résolu le problème en créant des balles spéciales capables de parcourir plus de 60 mètres sans décélération. « Même après 17 mètres sous l'eau, la balle perce une coque en acier de deux centimètres d'épaisseur », vante DSG.
 

Quand une balle classique est stoppée au bout de 50 centimètres en traversant un bloc de gélatine dense, la balle Cav-X perce sans problème une cible située à quatre mètres. © DSG Technology, Vimeo

Une enveloppe d’air autour de la balle

Nommées Cav-X, ces balles utilisent un effet appelé supercavitation qui crée une bulle d'air autour du projectile, diminuant ainsi les frottements sur le corps de la balle. Le système a déjà été testé pour des sous-marins ultra rapides ou des torpilles. La torpille russe VA-111 Shkval, développée dans les années 1970, permet ainsi d'atteindre des vitesses cinq fois supérieures à une torpille classique. Ces munitions présentent toutefois un inconvénient : elles perdent en stabilité et en maniabilité. Pour résoudre ce problème, DSG a conçu des balles très fines avec un nez légèrement arrondi. « De cette manière, seule la pointe du projectile est en contact avec l'eau pour créer la traînée. La balle est stabilisée dans l'air et dans l'eau par sa propre rotation », détaille Odd Mareno Leonhardsen, le directeur marketing de DSG. La balle peut non seulement voyager sous l'eau à grande vitesse, mais aussi passer de l’air ou à l’eau, ou vice versa, sans subir de déviation.

Tirer sous l’eau depuis un bateau ou un hélicoptère

L'entreprise a dû se tourner vers l'industrie aérospatiale afin de mettre au point ces balles extrêmement étroites. Lors des tests menés par la compagnie, on peut voir la balle traverser sans encombre plusieurs blocs de gélatine et percer successivement des plaques en aluminium ou en verre, là ou des balles classiques sont stoppées au bout de quelques mètres. Autre avantage : contrairement aux projectiles classiques, ces balles ne ricochent pas à la surface et pénètrent parfaitement dans l'eau jusqu'à un angle de 5°. « Les munitions Cav-X sont également très efficaces contre les cibles à structure multicouches ou boueuses, même recouvertes de sable », précise Odd Mareno Leonhardsen.

Les balles possèdent une forme spéciale qui crée une bulle d’air à l’avant et réduit ainsi les forces de friction autour. © DSG Technology

Fabriquée en laiton avec un noyau de tungstène, la balle est disponible en plusieurs calibres dont le standard Otan 12,7 × 99 mm. C'est d'ailleurs parmi les pays membres ou « amis » de l'organisation que DSG Technology compte trouver ses clients. Ses balles permettent par exemple à des plongeurs d'atteindre un bateau par-dessous, d'abattre une cible sous-marine depuis un bateau ou un hélicoptère, de faire exploser une mine sous-marine, de tirer à travers les vagues ou de détruire le moteur immergé d'un bateau pour le stopper.

  • L’entreprise DSG Technology a mis au point des balles spéciales capables de frapper des cibles sous l’eau.
  • Elles possèdent une forme spéciale très étroite qui crée une bulle d’air à la pointe, réduisant ainsi la force de friction sur le reste de la balle.
  • Ces munitions pourraient être utilisées par des plongeurs ou pour détruire un sous-marin depuis un hélicoptère.
Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !