Lancer des rayons laser avec les yeux, un pouvoir réservé à Superman ? Peut-être plus pour très longtemps grâce au dispositif miniature et flexible mis au point par des chercheurs écossais.
Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] D'où vient la force de Superman ? Pourquoi Superman est-il si fort ? Les explications de la force de Superman par ses auteurs sont-elles plausibles ? Elles sont astucieuses, mais assez exagérées, nous démontre l'astrophysicien Roland Lehoucq. © Thinkovery

Jusqu'à présent, seul Superman -- ou quelques autres super-héros -- était capable de lancer des rayons laser avec ses yeux. Mais, grâce à la découverte de chercheurs de l'université de Saint Andrews (Écosse), ce pouvoir pourrait bien prochainement se généraliser au commun des mortels.

Ces chercheurs viennent en effet de mettre au point une membrane laser ultramince à base de semi-conducteurs organiques. Un laserlaser proche des limites fondamentales d'un tel système, tant en matièrematière de poids (moins de 0,5 gramme par mètre carré) que d'épaisseur (quelque 200 nm) et d'une flexibilité telle qu'il est possible de le déposer sur une lentille de contact.

Les lasers miniatures et flexibles mis au point par l’équipe de l’université de Saint Andrews peuvent aussi être déposés sur des billets de banque. © Malte Gather, université de Saint Andrews

Les lasers miniatures et flexibles mis au point par l’équipe de l’université de Saint Andrews peuvent aussi être déposés sur des billets de banque. © Malte Gather, université de Saint Andrews

Des lasers sur des lentilles de contact et sur des billets de banque

Les chercheurs ont d'ores et déjà testé cette membrane avec succès sur un œilœil de vachevache. Ils assurent que cette lentillelentille est tout à fait compatible avec les exigences de sécurité requises pour un fonctionnement sur un œil humain. « En son temps, Platon pensait bien que la perception visuelle était médiatisée par des sortes de "faisceaux d'yeux" », raconte Malte Gather, l'un des chercheurs impliqués dans les travaux. Alors, pourquoi pas ?

Ces lasers, apposés sur des billets de banque par exemple, pourraient aussi servir d'étiquettes de sécurité souples et portables, des sortes de codes-barrescodes-barres numériques nouvelle génération. Les chercheurs écossais envisagent que leur système trouvera essentiellement des applicationsapplications en sécurité, en biophotonique et en photomédecine.