Au milieu d’un champ, quelque part en Australie, un éleveur de moutons est tombé… sur un monolithe planté dans le sol. D’environ 2,5 mètres de haut. Le reste d’un engin extraterrestre ? Bien sûr que non. Un débris spatial d’origine terrestre.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] L'Ovni dans le ciel d'Hawaii était en fait un lanceur de SpaceX L’ovni dans le ciel d' Hawaii était en fait la retombée dans l'atmosphère du dernier étage d'une fusée de SpaceX.

En Nouvelle-Galles du Sud (Australie), un éleveur de moutons a fait, il y a quelques jours, une découverte étonnante. Une sorte de monolithemonolithe de type « 2001 : l’Odyssée de l’espace ». Un débris spatial d'environ 2,5 mètres de haut planté dans son champ. Et il n'est pas le seul. Deux de ses voisins ont également trouvé des restes semblables sur leur propriété. Le tout après que les habitants de la région ont signalé avoir entendu un bruit assourdissant. Alors, s'agit-il d'un engin extraterrestre victime d'une mauvaise manœuvre ?

Voir aussi

Les débris d'un Falcon 9 ont enflammé le ciel des États-Unis hier soir. Et Internet !

Certainement pas, répondent les experts. Les ingénieurs de l'agence spatiale australienne (ASA) se sont toutefois rendus sur place pour analyser les débris en question. Le tout dans le cadre d'un plan gouvernemental qui vise à contrôler la rentrée dans notre atmosphèreatmosphère des débris spatiaux. Histoire de définir les responsabilités des uns et des autres en la matière.

Encore des débris de la mission de SpaceX à découvrir

Avant eux, Brad Tucker, un astrophysicienastrophysicien de l'université nationale d'Australie avait déjà partagé ses conclusions. Selon lui, il s'agissait là des restes d'une capsule de SpaceX. Et ce, pour plusieurs raisons. D'abord parce que le bruit décrit par les habitants du coin correspond à l'heure à laquelle le SpaceX Crew-1 Trunk -- la partie inférieure non pressurisée de la capsule -- a été signalé comme entrant dans notre atmosphère. Ensuite parce que l'endroit où les débris ont été trouvés s'aligne presque parfaitement avec la trajectoire de rentrée de l'engin.

Les experts de l'ASA le confirment. Et tous s'attendent à ce que d'autres débris de SpaceX puissent être retrouvés dans les semaines ou même dans les mois à venir. Ils appellent ceux qui tomberaient dessus à éviter de les manipuler et à contacter plutôt le service dédié de la société d'Elon MuskElon Musk. Par téléphone ou par mail à [email protected]