Selfie de Curiosity sur la ride d'hématite de Vera Rubin Ridge, près des dépôts argileux du cratère Gale. © Nasa, JPL-Caltech
Sciences

10 ans sur Mars : il y a un avant et un après Curiosity !

ActualitéClassé sous :Curiosity , exploration martienne , exploration de Mars

Dix ans après son atterrissage sur Mars le 6 août 2012, le rover Curiosity continue sa mission d'exploration martienne. En dix années d'existence, il a permis de nombreuses avancées, au point où l'on peut aisément dire qu'il y a un « avant » et un « après » Curiosity.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Curiosity : une vue imprenable depuis le flanc du mont Sharp  Neuf ans après son atterrissage sur Mars et presque autant de temps à parcourir le fond du cratère Gale, le rover Curiosity poursuit sa route sur la planète rouge du côté du mont Sharp — aussi appelé Aeolis Mons. Et il continue de renvoyer des images extraordinaires aux astronomes curieux d’en apprendre plus que les conditions climatiques qui ont pu régner sur la planète rouge par le passé. (en anglais) © Nasa, Jet Propulsion Laboratory 

Il arpente le sol martien depuis le 6 août 2012. Le petit rover Curiosity de la mission Mars Science Laboratory a accompli des prouesses durant ses dix années d'exploration martienne. Du haut de ses roues de 50 centimètres de diamètre, il a parcouru plus de 28 kilomètres autour du cratère Gale dans lequel il a atterri. La Nasa prévoit d'ailleurs de prolonger sa mission jusqu'en 2025, afin d'aller étudier les changements climatiques subis par la Planète rouge.

Depuis dix ans, ce petit rover ne cesse d'éblouir, par ses nombreux selfies, les paysages qu'il envoie, les curiosités géologiques qu'il capture et surtout par les multiples découvertes qu'il continue encore d'effectuer aujourd'hui. Au total, il a « fait l'acquisition de 494.540 images, renvoyé 3.102 gigaoctets de données sur Terre, foré le sol 35 fois et prélever 6 échantillons, et ses conclusions ont donné lieu à 883 articles scientifiques », explique la Nasa dans un bilan sur le rover.

Qu'avons-nous appris grâce à Curiosity ?

Dès 2013, la découverte de petits cailloux lisses puis de roches provenant aussi d'une ancienne rivière a confirmé un fait déjà supposé : il y a bien eu de l'eau liquide sur Mars. Le cratère Gale, là où a atterri Curiosity, était en fait un ancien lac, alimenté par des rivières durant des millions d'années. Finalement, ce qu'a prouvé Curiosity, c'est tout simplement l'habitabilité potentielle de Mars. 

À l'occasion des dix ans de Curiosity, la Nasa a organisé une conférence sur les exploits accomplis par ce petit rover. © Nasa

Après l'eau, ce sont des molécules organiques qui ont été découvertes par le rover en 2018, bien qu'elles n'aient pas été associées à des biosignatures. Car c'est bien le but premier de Curiosity : trouver des traces d'une ancienne vie martienne. De ce que l'on sait, celle-ci aurait pu prospérer il y a 3 milliards d'années environ, lorsque de l'eau sur Mars était encore présente, ainsi que l'atmosphère martienne. Car Curiosity a aussi apporté de nouveaux éléments sur l'atmosphère de la Planète rouge : actuellement 100 fois plus fine que celle de la Terre, elle a disparu progressivement mais était auparavant bien plus épaisse. Aujourd'hui, elle ne protège plus des rayons cosmiques, rendant l'exploration humaine de Mars compliquée à mettre en œuvre.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !