L'environnement martien photographié par Curiosity en 2015. © Nasa, JPL-Caltech, MSSS
Sciences

Mars : des marques d'un important changement climatique observées par Curiosity

ActualitéClassé sous :mars , Curiosity , climat martien

Depuis 10 ans, Curiosity documente les roches argileuses du mont Sharp qui témoignent de la présence d'un ancien lac. Mais le sommet de la formation géologique montre que l'environnement martien se serait brutalement asséché.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Curiosity : une vue imprenable depuis le flanc du mont Sharp  Neuf ans après son atterrissage sur Mars et presque autant de temps à parcourir le fond du cratère Gale, le rover Curiosity poursuit sa route sur la planète rouge du côté du mont Sharp — aussi appelé Aeolis Mons. Et il continue de renvoyer des images extraordinaires aux astronomes curieux d’en apprendre plus que les conditions climatiques qui ont pu régner sur la planète rouge par le passé. (en anglais) © Nasa, Jet Propulsion Laboratory 

En août, le rover Curiosity fêtera ses 10 ans sur Mars. Une décennie d'études au rythme lent de ses petites roues, sur les traces du passé climatique de la Planète rouge ! Malgré tout ce temps et quelques déboires techniques, Curiosity, qui porte si bien son nom, ne cesse de nous apporter de nouvelles images époustouflantes et de nouvelles données permettant de mieux comprendre l'évolution du climat de Mars.

Au cours de ces années d'exploration, le rover s'est attelé à l’ascension du mont Sharp, dont les roches stratifiées et riches en argiles témoignent du passé lacustre de la région. Mais, en arrivant vers le sommet de cette formation géologique, Curiosity a noté un changement majeur.

Une transition minéralogique témoignant d’une modification des conditions climatiques

Les strates les plus récentes témoignent en effet d'une transition climatique vers un régime beaucoup plus sec. Les argiles, qui sont des minéraux typiques d'un environnement marin ou lacustre, sont ainsi progressivement remplacées par des minéraux d'un autre type : des sulfates. Si ces deux minéraux témoignent sans conteste de la présence d'eau, c'est bien la transition de l'un à l'autre qui intéresse les scientifiques en charge de la mission puisqu'elle témoigne d'un important changement climatique et environnemental.

Ces fines strates témoignent de la présence d'anciens ruisseaux ou de petits étangs. Image prise par Curiosity le 2 juin 2022. © Nasa/JPL-Caltech/MSSS

Depuis de nombreuses années, Curiosity observe en effet la présence de minéraux argileux qui indiquent que la région était occupée par un lac alimenté par de petits ruisseaux. Les argiles se déposent en effet dans des environnements stables et calmes, c'est-à-dire ne subissant pas de variations de niveau d'eau trop importantes et n'étant pas soumis à un fort courant. Mais, en arrivant au sommet, le rover montre la présence de dépôts contenant de plus en plus de sulfates, une réduction de la taille des ruisseaux et la formation de dunes de sables éoliens au-dessus des sédiments argileux. Les sulfates précipitent lorsque l'évaporation devient très importante pour former des sels qui sont des roches évaporitiques. Ce nouveau faciès géologique suggère donc un assèchement progressif de l'environnement après certainement plusieurs millions d’années d'existence d'un environnement lacustre.

Traces de dunes dans les sédiments formant le sommet du mont Sharp. Image prise par Curiosity le 19 mai 2022. © Nasa/JPL-Caltech/MSSS

Le lac a laissé la place à un champ de dunes

Curiosity devrait bientôt forer les dépôts sulfatés qui occupent cette partie supérieure de la formation du mont Sharp afin d'avoir des informations plus détaillées sur la composition et l'origine de ces roches.

Tout laisse à penser que le paysage martien serait passé d'un environnement parsemé de lacs à une zone désertique couverte de dunes, parfois sillonnée par de minces et éphémères ruisseaux.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !