Sciences

Météorite de Tcheliabinsk : un possible fragment retrouvé

ActualitéClassé sous :Astronomie , météorite , météorite de l’Oural

-

Un probable gros fragment de la météorite qui explosa le 15 février 2013 dans le ciel de l'Oural au-dessus de Tcheliabinsk a été retrouvé. Tombé au fond du lac Tchebarkoul en creusant un trou de six mètres de diamètre dans la glace, ce morceau d'environ une demi-tonne et 1,5 mètre de long a été remonté à la surface par des plongeurs, huit mois après l'événement. Une opération filmée en direct et diffusée à la télévision russe.

Voici des fragments de la météorite de Tcheliabinsk, qui ont été trouvés sur le sol. Le possible morceau de la météorite, découvert au fond du lac Tchebarkoul est bien plus gros : il mesurait 1,5 m et pesait 570 kg avant que la balance ne casse ! © Alexander Sapozhnikov, Wikimedia, Creative Commons

Les habitants de la ville de Tcheliabinsk et de la zone industrielle qui l'entoure ne sont pas près d'oublier l'explosion en plein ciel, le matin du 15 février 2013, d'une météorite. L'énergie dégagée, équivalente à 30 fois celle de la bombe atomique d'Hiroshima (près de 500 kilotonnes), avait créé un flash 40 fois plus lumineux que le Soleil. L'onde de choc qui suivit endommagea de nombreux bâtiments, brisa des centaines de vitres et blessa environ 1.600 personnes, selon un bilan définitif.

Certains pensèrent qu'une guerre nucléaire venait de commencer. Mais le véritable responsable est un corps rocheux d'une taille estimée à 17 mètres de longueur pour une masse comprise entre 5.000 et 10.000 tonnes, venu s'échouer dans la région de l'Oural, en Russie. De nombreux témoins ont filmé son explosion dans l'atmosphère, à une vingtaine de kilomètres du sol.

Ce trou de six mètres de diamètre a été creusé par un fragment de météorite dans la glace à la surface du lac Tchebarkoul, le 15 février 2013. Sa recherche a duré plusieurs mois. © AFP, Chelyabinsk Region Police Department

Le fragment de Tcheliabinsk dans le top 10 des météorites ?

Quasiment huit mois plus tard, jour pour jour, un possible très gros fragment a été repêché au fond du lac de Tchebarkoul voisin. Selon les propos de Sergueï Zamozdra (professeur à l'université de Tcheliabinsk) rapportés par l'agence Interfax, « il fera probablement partie des dix plus grandes météorites jamais retrouvées ». Dispersés dans toute la région, de nombreux morceaux de météorites ont déjà été retrouvés sur un total évalué à un millier, dont quelques-uns au fond du lac (12 morceaux repêchés, mais seuls 4 ou 5 ont été authentifiés comme météorites).

Pour remonter ce fragment long de 1,5 mètre enfin repéré voilà quelques semaines, les plongeurs ont dû s'y reprendre à plusieurs fois et pomper la gangue de vase où il s'était enfoncé. L'opération d’extraction et de levage fut diffusée en direct sur la chaîne de télévision russe RT. On peut regarder cette vidéo sur YouTube (plus d'une heure). Au moment de la pesée, la météorite s'est brisée en trois morceaux (à la 12e minute dans la vidéo). La balance indiquait alors un poids de 570 kg, quand elle s'est rompue à son tour. Pour les scientifiques, il ne fait pas de doute que son véritable poids est supérieur à 600 kilogrammes.

Le rocher va être expertisé au cours des prochains jours, afin de déterminer son origine céleste et sa possible filiation avec l'événement du 15 février qui a secoué la région.

Cela vous intéressera aussi