Sciences

Exceptionnel : le 15 juillet, la Lune occulte Jupiter

ActualitéClassé sous :Astronomie , lune , Jupiter

Nouveau rendez-vous pour les amoureux du ciel : le dimanche 15 juillet avant l'aube, la Lune en croissant masquera la plus grosse planète du Système solaire, un spectacle à ne pas manquer.

Depuis quelques jours, Jupiter (en haut) et Vénus sont de retour dans le ciel avant le lever du soleil. Le 15 juillet prochain, le fin croissant de Lune viendra les rejoindre. © Jean-Baptiste Feldmann

Pour les passionnés, l'actualité astronomique des six premiers mois de l'année 2012 a été dominée par la planète Vénus. Cette dernière a en effet imprimé son éclat dans le ciel du soir durant le printemps, passant successivement à côté de Jupiter (conjonction du 14 mars), traversant l'amas des Pléiades début avril avant de plonger vers l'horizon ouest pour y rattraper le Soleil, donnant lieu le 6 juin à un transit mémorable.

On en a d'ailleurs presque oublié les autres planètes observables sans instrument. Si Mercure est toujours aussi discrète (heureusement que la sonde Messenger nous permet de mieux la connaître), Mars est passée au plus près de la Terre à la fin de l'hiver (opposition le 3 mars) suivie quelques semaines plus tard par Saturne. Quant à Jupiter, après son opposition du 29 octobre 2011, elle est devenue inobservable au mois de mai (conjonction avec le Soleil le 13 mai) et depuis a refait son apparition dans le ciel du matin. C'est là que la planète géante gazeuse a rendez-vous avec la Lune le 15 juillet prochain.

Le 22 mai 2007 la Lune avait occulté Saturne. Le 15 juillet 2012 ce sera au tour de Jupiter de se cacher derrière notre satellite naturel. © Jean-Baptiste Feldmann

Le 22 mai 2007 la Lune avait occulté Saturne. Le 15 juillet 2012 ce sera au tour de Jupiter de se cacher derrière notre satellite naturel. © Jean-Baptiste Feldmann

L'occultation de Jupiter : un spectacle pour tous

Ce dimanche 15 juillet, le croissant lunaire (nous serons quatre jours avant la Nouvelle Lune) se lèvera aux alentours de 3 h (heure locale) en direction du nord-est. Jupiter sera alors très proche du sommet de notre satellite naturel. Si vous observez le spectacle avec un instrument astronomique, vous verrez disparaître derrière la Lune la planète et ses satellites dans l'ordre suivant : Europe, Io, Jupiter, Ganymède et Callisto. Sans instrument, seul le point brillant de la planète s'estompera vers 3 h 30. L'émersion se produira du côté non éclairé du disque lunaire aux alentours de 4 h 10, le spectacle étant rehaussé par la présence de Vénus un peu plus bas sur l'horizon.

Cette occultation (un phénomène qui s'était déjà produit le 23 février 2002) sera observable depuis une bonne partie de l'hémisphère nord. Si la météo est clémente, vous pourrez retrouver sur notre forum d'astronomie les images de ce phénomène prises par nos photographes et pourquoi pas y joindre les vôtres !       

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi