Sciences

Enfin le retour des taches solaires !

ActualitéClassé sous :Astronomie , tache solaire , cycle solaire

Le minimum de l'activité solaire semble désormais derrière nous si l'on en croit les dernières observations de Soho montrant une reprise de l'activité solaire, sous la forme d'un groupe de taches dans l'hémisphère nord.

Une image récente de la surface du Soleil dans le visible. Pour donner l'échelle, on donne les tailles de la Terre et de Jupiter. Crédit : ESA/NASA Solar and Heliospheric Observatory (SOHO)

On sait que le Soleil possède au moins deux cycles d'activité de 11 et 22 ans. Le second concerne l'inversion de la polarité du champ magnétique de notre étoile. Le premier, en revanche, correspond au nombre de taches solaires qui oscille entre un maximum et un minimum. En fait, sur une année, il existe des jours sans et des jours avec...

Le Soleil au maximum de son cycle en 2001. Crédit : ESA/NASA Solar and Heliospheric Observatory (SOHO)

Rappelons que les taches solaires sont des zones plus froides de la surface du Soleil, dont la température moyenne est d'environ 6.000 K. C'est uniquement parce que la température est moins élevée et donc l'émission de lumière plus faible que ces zones nous apparaissent sombres par contraste avec le reste de la surface de notre astre.

Jusqu'à récemment en 2008, on n'observait plus de tache solaire. Crédit : ESA/Nasa Solar and Heliospheric Observatory (SOHO)

Lorsqu'un cycle solaire de 11 ans se termine, les taches sont situées essentiellement autuor de l'équateur et elles sont associées à un champ magnétique local d'une polarité donnée. En revanche, lorsqu'un nouveau cycle commence, les taches apparaissent dans les hautes latitudes des hémisphères du Soleil et leur polarité est inverse de celle du cycle précédent.

Cependant, il n'est pas rare que la fin d'un cycle et le début d'un autre se chevauchent. Au début de l'année 2008, les premières observations de taches dans l'hémisphère nord avec une polarité inverse ont montré que le nouveau cycle solaire avait débuté. Il s'agit du cycle numéro 24.

Comme le montre ce document, l'année 2008 est l'année où les jours sans taches solaires sont les plus nombreux depuis presque 50 ans. Crédit : ESA/NASA Solar and Heliospheric Observatory (SOHO)

Depuis le début de ce mois, un nouveau groupe de taches est cependant apparu dans l'hémisphère nord et l'on en a compté 5, ce qui fait dire à l'astrophysicien solaire David Hathaway du NASA Marshall Space Flight Center que le minimum solaire est maintenant derrière nous.

Comme le montre cette photo de Soho, les taches solaires sont de retour ! Crédit : ESA/NASA Solar and Heliospheric Observatory (SOHO)

Toutefois, le nombre de taches solaire est resté anormalement bas pendant toute cette année, établissant même un record de calme depuis 50 ans.

Le nombre et la violence des orages solaires vont donc progressivement augmenter et la météorologie spatiale va donc se dégrader progressivement avec des risques accrus d'apparition de bouffées d'électrons tueurs.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi