Présentée sur le site de l'Apod le 30 septembre dernier, la galaxie NGC 6745 est un nouvel exemple de ce que les rencontres entre deux univers-îles peuvent produire.
Cela vous intéressera aussi

L'Apod (Astronomy Picture of the Day) est devenu une institution. Déjà 17 ans que ce site internetinternet publie chaque jour une image astronomique, choisie et commentée par ses deux fondateurs, les scientifiques Robert Nemiroff et Jerry Bonnell. Il s'agit le plus souvent de photographiesphotographies liées à l'actualité astronomique et spatiale, mais parfois les responsables du site choisissent une image plus ancienne. C'est le cas du cliché de NGC 6745 proposé le 30 septembre dernier : il fut réalisé par le télescope Hubble au mois de mars 1996, alors que tous les astronomesastronomes n'avaient d'yeuxyeux que pour la comète Hyakutake.

Située à 200 millions d'années-lumièreannées-lumière dans la constellationconstellation de la Lyre, NGCNGC 6745 est une bien étrange galaxiegalaxie dont on a du mal à imaginer qu'elle fut une spirale, quand on voit sa forme actuelle. En croisant dans le passé une petite galaxie qui s'en éloigne aujourd'hui (et que l'on ne voit pas sur cette image), NGC 6745 a vu son aspect modifié par les forces gravitationnellesforces gravitationnelles. Une telle rencontre, en déformant la galaxie, est aussi à l'origine de nouvelles flambées d'étoiles comme on en observe en bas à droite de NGC 6745.

De telles collisions cosmiques sont régulièrement observées par les astronomes, laissant à la place des galaxies bien étranges, comme NGC 7252 dans la constellation du Verseau, Abell 2151 dans la constellation d'Hercule ou encore les célèbres Antennes dans la constellation du Corbeau. Un sort que nous connaîtrons dans 4 milliards d'années, quand la Voie lactée rencontrera Andromède...