Troublante coïncidence : le satellite solaire Soho a filmé le 1er octobre la chute d'une comète sur le Soleil, suivie d'une violente éjection de masse coronale.
Cela vous intéressera aussi
  • Découvrez le Soleil en image

On sait depuis longtemps que l'activité des comètes est intimement liée au SoleilSoleil : ce dernier sublime les gazgaz et les poussières des noyaux cométaires chaque fois qu'ils s'approchent, ce qui se traduit par l'apparition des célèbres queues de comètesqueues de comètes. Même lorsqu'elles sont loin, les comètes peuvent subir les assauts du Soleil comme en avril 2007 quand la queue de la comète Encke a été sectionnée par une éruption solaireéruption solaire.

On a également observé la chute sur le Soleil de comètes qui s'étaient aventurées un peu trop près. De tels phénomènes sont en principe sans conséquence, tant la disproportion est importante entre la taille du noyau cométaire (quelques kilomètres de diamètre) et celle de notre étoileétoile (plus d'1,3 million de kilomètres). La comètecomète est alors littéralement vaporisée par la fournaise solaire. Pourtant le satellite SohoSoho (SOlar and Heliospheric Observatory) a réalisé une bien curieuse observation.

Le 1er octobre dernier, son coronographecoronographe Lasco (Large Angle and Spectrometric Coronograph) a filmé pendant plusieurs heures la chute d'une comète sur le Soleil suivie peu de temps après d'une énorme explosion de masse coronale sur la partie opposée de notre étoile. Pour le moment les astronomesastronomes restent très prudents et préfèrent parler d'une extraordinaire coïncidence. Les éruptions solaires sont en effet très nombreuses avec l'apparition depuis quelques jours de taches solaires géantes. Ils vont pourtant se pencher sur ce phénomène car des observations récentes ont montré que la chute de certaines comètes sur le Soleil pouvait interagir avec le champ magnétiquechamp magnétique environnant. Mais de là à déclencher une éruption solaire...