Grâce au télescope cosmologique d’Atacama (ACT, Chili), des chercheurs de l’université Cornell (États-Unis) viennent de déterminer que l’Univers a 13,77 milliards d’années. © alex_aldo, Adobe Stock
Sciences

Quel est l'âge de l’Univers ?

ActualitéClassé sous :Astronomie , Univers , âge de l'univers

[EN VIDÉO] En vidéo : 10 mystères inexpliqués de l'Univers  En dépit de millénaires d'avancées scientifiques, de nombreuses questions demeurent encore sans réponse quant au fonctionnement de notre monde. Voici 10 mystères inexpliqués concernant le fonctionnement de l'Univers. 

Des observations d'une résolution sans précédent donnent aujourd'hui plus de précision sur l'âge de l'Univers. Selon les astronomes, il aurait 13,77 milliards d'années, à 40 millions d'années près.

Déterminer l'âge de l’Univers, ce n'est pas simple. Les astronomes y travaillent depuis longtemps. Aujourd'hui, de nouvelles observations semblent vouloir mettre tout le monde d'accord. Des chercheurs de l’université Cornell (États-Unis) donnent à l'Univers 13,77 milliards d'années, à 40 millions d'années près.

Pour en arriver à cette estimation, les astronomes se sont appuyés sur des données de fond diffus cosmologique recueillies par le télescope cosmologique d'Atacama (ACT, Chili) entre 2013 et 2016. Et ils rejoignent les valeurs fournies par le modèle standard de la cosmologie et les mesures réalisées sur le même fond diffus par l'observatoire spatial Planck de l'Agence spatiale européenne (ESA) entre 2009 et 2013.

Le télescope cosmologique d’Atacama (ACT, Chili) mesure les fluctuations du fond diffus cosmologique avec une résolution sans précédent. Cette image couvre une région du ciel 50 fois plus large que la pleine Lune. Soit quelque 20 milliards d’années-lumière. Pour estimer l’âge de l’Univers, les chercheurs s’appuient sur l’espacement entre les variations de polarisation — ici en rouge ou en bleu — du fond diffus cosmologique. © Collaboration ACT

Vers une révolution pour la cosmologie ?

Rappelons qu'en 2019, une équipe de chercheurs, se basant sur des mesures de mouvements des galaxies, avait estimé que l'Univers devait être des centaines de millions d'années plus jeune. Ils avaient avancé que la constante de Hubble -- qui mesure la vitesse à laquelle notre Univers s'étend -- était égale à quelque 74 kilomètres par seconde par mégaparsec. Bien plus que les 67,4 ou 67,6 km/s/Mpc donnés par Planck ou par les chercheurs de l'université Cornell.

Cet écart entre les mesures soulève la question de la précision des différentes mesures. Mais le fait que, pour la première fois, des mesures indépendantes réalisées sur le fond diffus cosmologique, donnent le même résultat alors que les mesures plus locales conduisent toujours à un âge plus jeune, pourrait être le signe que nous sommes peut-être à l'aube d'une découverte qui changera notre compréhension du fonctionnement de l’Univers.

Pour en savoir plus

L'âge de l'Univers : 13 à 14 milliards d'années

De nouvelles observations de Hubble confirment un Univers âgé de 13 à 14 milliards d'années. En auscultant l'amas globulaire M4, à 7000 années-lumière du Soleil dans la constellation du Scorpion, les astronomes ont détecté les étoiles les plus vielles de l'Univers, des naines blanches de magnitude 30 dont on a pu déterminer la température et l'âge. Ces étoiles sont âgées de 12 à 13 milliards d'années. Des modèles du cycle de la vie des étoiles soutiennent que ces premiers astres se sont formés 1 milliard d'années après le Big-Bang. Du coup, l'Univers serait âgé de 13 à 14 milliards d'années.

Article de Rémy Decourt paru le 28/04/2002

Note :

Selon nos connaissances, depuis le Big Bang, l'Univers n'a cessé de croître mais avec un taux d'expansion non constant. Aujourd'hui, l'Univers poursuit sa progression, mais une mystérieuse énergie sombre (force répulsive) tend à accélérer cette expansion.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !