Sciences

Vega : le deuxième lancement prévu cette nuit à Kourou

ActualitéClassé sous :Astronautique , Vega , satellite

-

Pour son deuxième lancement, le petit lanceur Vega doit mettre en orbite trois satellites sur des orbites et des inclinaisons différentes. L'événement aura lieu ce vendredi soir en Guyane.

L'adaptateur Vespa, à l'intérieur duquel sont logés les satellites VNREDSat-1 et ESTCube-1, et Proba-V au-dessus. En arrière-plan, on distingue l’une des deux parties de la coiffe de Vega. © Karim Mellab, Esa

Si les conditions météorologiques le permettent, Arianespace donnera son feu vert au lancement du deuxième vol de Vega. Ce tir est prévu dans la nuit de vendredi à samedi depuis la zone de lancement Vega. Pour assister en direct à ce lancement depuis la métropole, il faudra se lever tôt, très tôt. Le décollage est prévu samedi 4 mai à 4 h 06 heure de Paris. Depuis le Centre spatial guyanais, le tir aura lieu vendredi soir à 23 h 06.

Trois satellites à mettre sur orbite

À l'occasion de ce deuxième lancement, Vega mettra en orbite les satellites Proba-V, VNREDSat-1 et ESTCube-1. Le lanceur utilisera pour la première fois l'interface adaptateur Vespa (pour VEga Secondary Payload Adapter), qui permet d'emporter plusieurs satellites. Les satellites VNREDSat-1 (115,3 kg) et ESTCube-1 (1,1 kg) seront logés à l'intérieur de l'adaptateur. Proba-V, le plus lourd des trois (160 kg), est placé au-dessus.

Le lanceur Vega sur son pas de tir du Centre spatial guyanais. Il s'agit de l'ensemble de lancement Ela-1, autrefois utilisé par les premières Ariane et adapté à Vega. © S. Corvaja, Esa

Pour ce vol, la performance demandée au lanceur est de 638 kg, dont 255 kg représentent la masse des satellites à séparer sur les orbites visées. Proba-V le sera le premier. Cette séparation interviendra 55 minutes et 27 secondes après le décollage de Vega. Suivront celles de VNREDSat-1, après 1 h 57 mn 24 s, et celle d'ESTCube-1, qui sera séparé après 2 h 00 mn de vol.

Vega, un lanceur pour presque tout faire

Comme expliqué dans un précédent article, ce deuxième lancement de Vega inaugure une série de quatre tirs dont le but est de confirmer la diversité des missions que ce lanceur est amené à effectuer.

Dans ce cadre, le lanceur vise cette nuit une orbite synchronisée avec le Soleil, avec un changement de plan entre les deux charges utiles principales, et donc des zones de retombée des étages distinctes. Par rapport au premier tir, la trajectoire est différente, et sera soumise à d'autres contraintes. Enfin, la désorbitation active de l'étage supérieur Avum et l'utilisation d'un nouveau programme de vol sont prévues.

En clair, les trois satellites seront placés sur une orbite héliosynchrone, mais avec des altitudes et des inclinaisons différentes. Proba-V sera placé à 820 km d'altitude, avec une inclinaison à 98,73°. VNREDSat-1 à 665 km d'altitude, avec une inclinaison à 98,1°, et ESTCube-1 entre 600 et 800 km.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi