Sciences

Soyouz emmène vers l'ISS deux astronautes et un cracheur de feu

ActualitéClassé sous :Astronautique , fusée , Soyouz-FG

Une fusée Soyouz-FG a décollé ce matin de Baïkonour emportant vers l'espace le vaisseau TMA-16. A son bord, deux membres de l'Expédition 21 sont accompagnés d'un touriste de l'espace canadien et fondateur du Cirque du Soleil.

Une fusée Soyouz FG décolle le 30 septembre 2009 du cosmodrome de Baïkonour emportant la capsule TMA-16. © Nasa TV

Ce matin à 10 h 14, en heure française, Jeffrey Williams (Etats-Unis) et Maxim Suraev (Russie), ingénieurs de vol de l'Expédition 21 de l'ISS (Station spatiale internationale), ont décollé de Baïkonour à bord d'une capsule russe TMA-16 pour un séjour de six mois dans l'espace. Ils seront accueillis par les membres de l'Expédition 20, dont certains resteront à bord de l'ISS.

Ils formeront alors l'Expédition 21, commandée pour la première fois par un astronaute européen, en l'occurrence le Belge Frank de Winne, de l'Esa, un ancien pilote d'essai qui a déjà travaillé dans l'ISS en 2002.

Le troisième passager de la capsule, Guy Laliberté, est un Canadien célèbre. Touriste de l'espace, il a payé 35 millions de dollars son billet pour l'ISS où il séjournera douze jours.

Humour en orbite

S'il a posé en tenue de cosmonaute avec un faux nez rouge, c'est parce que cet ancien cracheur de feu est facétieux et, surtout, fondateur du Cirque du Soleil. Ayant fêté son cinquantième anniversaire le 2 septembre, il considère ce vol comme un cadeau qu'il s'est fait à lui-même.

Dans des propos rapportés par l'AFP, Guy Laliberté promet de « laisser de la place à l'humour, même dans les choses sérieuses ». Il redescendra sur Terre à bord d'une capsule TMA-14.

La navette Atlantis, elle, se prépare pour apporter du matériel lourd à l'ISS, le 12 novembre prochain.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi