Sciences

La NASA en crise après le passage de l'Ouragan Katrina

ActualitéClassé sous :Astronautique , Ouragan Katrina , installations de la NASA

Les activités de la NASA liées à la navette spatiale américaine sont fortement perturbées suite au passage de l'ouragan Katrina et aux dommages occasionnés sur les installations de Michoud (Louisiane) et Stennis (Mississippi). Le prochain vol de la navette spatiale, prévu pour mars 2006, pourrait être reporté à la fin de l'année, voire plus, selon une note publiée par la Nasa.

L'ouragan Katrina en approche de la Louisiane le 28 août dernier

En effet, la reprise des vols dépendra des corrections apportées sur le réservoir externe de l'engin spatial, dont l'exemplaire destiné à la prochaine mission avait été renvoyé il y a une dizaine de jours pour expertise et modifications à l'usine d'assemblage, Michoud Assembly Facility, à la Nouvelle-Orléans.

La situation est surtout préoccupante pour les 2000 employés de Lockheed Martin travaillant sur le site de Michoud. Celui-ci est entouré d'environ un mètre d'eau et accessible uniquement par bateau ou hélicoptère. Les installations, privées d'eau et d'électricité, ne seront pas opérationnelles avant la fin septembre.

Au centre Stennis où travaillent 5000 personnes, les dégâts subis par les bancs d'essai des moteurs de la navette concernent principalement les circuits électriques et les lignes d'alimentation en ergols. Les infrastructures servent pour l'instant de centre d'organisation des secours pour le Mississippi. De plus, l'ouragan Katrina a provoqué la destruction de lignes ferroviaires servant au transport des boosterssolides de la navette depuis le site de production d'ATK Thiokol dans l'Utah vers le centre spatial Kennedy en Floride.

En raison de la situation catastrophique en Louisiane, la NASA a annulé le transfert du réservoir externe de la navette destiné au prochain vol vers le centre Michoud. Elle envisage désormais de procéder à l'examen et aux éventuelles modifications du réservoir au centre Kennedy. Elle étudie différentes options pour y installer les infrastructures nécessaires aux travaux et y transférer les équipes d'experts.

Le second vol « test » de la navette après l'accident de Columbia sera probablement reporté au mois de mai 2006 au plus tôt. Dans sa note, la Nasa précise encore que de toutes façons, l'échéance de mars 2006 pour le prochain lancement paraissait de plus en plus improbable...

Organisation des secours pour les Etats du Golfe du Mexique

Un ensemble d'infrastructures spatiales sert actuellement à l'organisation des secours après le passage de l'ouragan Katrina sur les côtes du Golfe du Mexique.

Le centre Stennis de la NASA a servi de refuge à 4000 personnes et de centre organisationnel pour la Federal Emergency Management Agency (FEMA). Les autres centres NASA y ont fait parvenir des téléphones satellites et autres moyens de secours.

La NASA, la NOAA (National Oceanic & Atmospheric Administration) et le NRO (National Reconnaissance Office) ont mis à disposition des satellites d'observation et de télécommunications afin de faciliter les opérations de la FEMA, de la Red Cross, de l'Army et des Coast Guards. Le secteur privé s'organise également pour s'adapter aux besoins croissants de communication par satellite (Iridium, Globalstar) et d'imagerie spatiale (DigitalGlobe).

Lockheed Martin et Boeing ont fait un don d'un million de dollars chacun à des organismes de sauvetage et d'assistance. A plus grande échelle, le Congrès a accordé un montant de 10 milliards de dollars pour mettre en place une aide d'urgence et préparer la reconstruction des régions dévastées. Un financement supplémentaire pourrait être voté prochainement afin de rétablir les activités de la NASA.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi