Quelques jours après sa mise en orbite, Pléiades 1A était déjà opérationnel. En survolant Paris, le satellite a une vue imprenable sur le jardin des Tuileries. © Cnes/Astrium Geo-Information Services

Sciences

En image : premières photos à haute résolution de Pléiades

ActualitéClassé sous :Astronautique , océanographie , pléiades

Quelques jours seulement après son lancement, le satellite Pléiades a livré ses premières images à haute résolution : 70 cm !

Le satellite d'observation de la Terre Pléiades a été lancé dans la nuit du 16 au 17 décembre par un lanceur Soyouz lors de son deuxième vol depuis son nouvel Ensemble de lancement à Sinnamary, en Guyane. Moins d'une semaine plus tard, le 22 décembre, le Cnes, maître d'œuvre de l'ensemble du système, rendait publique une première série de photos à haute résolution de Pléiades 1A.

Zoom sur la Mosquée de Casablanca, au Maroc. Une image de Pléiades avec une résolution de 70 cm. © Cnes/Astrium Geo-Information Services

Comme le montrent ses premières images, la haute résolution est au rendez-vous. En effet, Pléiades est conçu pour acquérir des images de 70 centimètres de résolution, c'est donc la largeur d'un pixel. Elles seront rééchantillonnées au sol à 50 centimètres.

Construit par Astrium, le système Pléiades est constitué d'une constellation de deux satellites optiques d'environ une tonne chacun, conçus pour le domaine visible et le proche infrarouge et positionnés sur une orbite héliosynchrone à 694 km de la Terre. Le second Pléiades le sera dans environ quinze mois.

Pléiades, des performances remarquables

Cette petite constellation de satellites vient en complémentarité d'autres satellites existants, qu'ils soient employés à des fins civils, comme ceux de la filière Spot, ou militaires comme le système Hélios. Autrement dit, Pléiades sera utilisé pour répondre aussi bien aux besoins des utilisateurs de la Défense qu'à ceux des institutionnels mais aussi des commerciaux.

La baie de San Francisco. © Cnes/Astrium Geo-Information Services

La haute résolution de Pléiades n'est pas la seule caractéristique remarquable de ce système. Chaque satellite peut acquérir en un seul survol d'une zone de 1.000 km sur 1.000 km, environ 20 cibles avec une résolution métrique. Ils peuvent également imager tout point du globe toutes les 24 heures et fournir les informations dans un délai très court, de l'ordre de quelques heures. Enfin, ces deux satellites sont d'une agilité tout aussi remarquable, capables de dépointage rapide et dans toutes les directions.

Les images à usage militaire arriveront directement sur les centres de mission Défense tandis que celles dédiées aux utilisateurs civils sont collectées sur ses centres de réception par Astrium Services, qui en est le distributeur civil exclusif.

Cela vous intéressera aussi