Le cargo spatial Progress, qui expérimentait un nouveau système d’amarrage à la Station spatiale internationale, a échoué. L'engin est actuellement positionné à une distance de sécurité de la Station.

Cela vous intéressera aussi

Nouveau raté pour le programme spatial Russe. L'agence spatiale Roscosmos, qui teste un nouveau système d'amarrage à l'ISS, a reconnu l'échec d'un essai réalisé en début de semaine. Un cargo Progress a été lancé le 20 avril dernier avec pour mission de ravitailler la Station, comme il le fait d'habitude, et de tester également le nouveau système d'amarrage russe Kurs-NA.

Amarré à la station depuis le 22 avril, avec l'ancien système, ce cargo a été détaché dimanche en préparation d'un redocking à l'aide du nouveau système. Malheureusement, la manœuvre a été annulée en raison d'une défaillance manifeste de Kurs-NA, qui a contraint le cargo à stopper net son approche, se trouvant alors à 160 km de l'ISS.

Actuellement en vol libre, à une distance de sécurité de plus de 480 km, il ne représente pas de risque pour la Station et ses 6 occupants. Il y restera en attente de prochaines tentatives d'amarrage à partir du 29 juillet. Elles sont prévues après l'arrivée du cargo japonais HTV-3 lancé samedi dernier. Si ces tentatives se soldent encore par un échec, la Nasa et Roscosmos pourraient décider de le faire amarrer à l'aide de l'ancien système, ou tout simplement de le désorbiter. Il a, en effet, été entièrement déchargé puis rempli de déchetsdéchets de toutes sortes.