Sciences

Un cargo russe Progress peine à corriger l’orbite de l'ISS

ActualitéClassé sous :cargo spatial , cargo Progress , Nasa

Coup sur coup, deux cargos russes Progress ont fait faux bond aux partenaires de la Station spatiale internationale (ISS). Fin avril, celui qui devait ravitailler le complexe orbital a en effet raté sa mission. Il a été détruit dans l'atmosphère le 8 mai. Quant au deuxième appareil, il était amarré à la Station et devait corriger sa trajectoire. Après un premier souci dû aux moteurs, il a finalement réussi sa mission ce lundi 18 mai.

Récemment, les cargos russes Progress ont rencontré plusieurs soucis lors du déroulement de leurs missions. © Nasa

L'échec de la mission de ravitaillement de la Station spatiale internationale par un cargo Progress survenu fin avril n'a pas que des inconvénients. Pour rappel, ce cargo, lancé le 28 avril depuis Baïkonour par un lanceur Soyouz, avait subi une panne grave l'empêchant de rejoindre la Station. Il a ensuite été détruit début mai lors d'une rentrée atmosphérique non contrôlée. Cet incident sans conséquence sur la sécurité des astronautes à bord du complexe orbital a suspendu les prochains vols vers l'ISS dans l'attente des résultats de l'enquête.

Cet échec a tout de même fait quelques heureux. Le séjour de trois des six membres d'équipage, dont l'astronaute de l'Agence spatiale européenne Samantha Cristoforetti, a ainsi été prolongé d'un mois. Ce report des rotations des équipages permet donc à l'astronaute de l'Esa de battre le record de durée dans l'espace pour une femme avec près de 200 jours !

Autre conséquence de cet échec, le décollage des trois astronautes qui les remplaceront est également repoussé de plusieurs semaines. Les six astronautes qui vivent et travaillent actuellement à bord du complexe orbital ont suffisamment de réserves pour de nombreuses semaines, malgré l'absence de ravitaillement, et leur confort n'est aucunement affecté par ce changement de programme.

Le cargo Progress amarré à la Station a finalement réussi à corriger la trajectoire de l'ISS. © Nasa

Un problème d'allumage des moteurs

À ce séjour prolongé s'ajoute un nouveau souci. Ce weekend, un cargo Progress amarré à la Station spatiale internationale devait en effet corriger l'orbite du complexe mais il a d'abord raté sa mission car ses moteurs ne se sont pas allumés. Cette manœuvre complexe à réaliser est nécessaire, non pas pour éviter un débris ou rehausser l'orbite de l'ISS mais pour préparer le retour sur Terre de trois des six membres d'équipage (celui-ci devrait s'effectuer à bord d'une capsule Soyouz) et l'arrivée en juillet d'un nouveau cargo Progress.

Les contrôleurs russes au sol ont toutefois tenu à préciser que l'origine de la panne avait été identifiée. Une nouvelle tentative a d'ailleurs eu lieu ce matin, lundi 18 mai, avec succès. Elle a été réalisée avec quatre moteurs et non pas huit comme initialement prévu. La correction de trajectoire a ainsi été plus longue.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi