Sciences

Atterrissage en douceur pour le touriste de l'espace Greg Olsen

ActualitéClassé sous :Astronautique , Gregory Olsen , Space Adventures

  Mardi matin, à 1h09 GMT, la capsule Soyouz TMA-7, qui s'était séparée de la Station Spatiale Internationale (ISS) la veille, a atterri en douceur dans le nord-est du Kazakhstan, près de la localité d'Arkalyk. A son bord : deux astronautes expérimentés, le Russe Sergueï Krikalev et l'Américain John Phillips, mais aussi l'homme d'affaires américain Gregory Olsen, troisième touriste de l'espace.

Greg Olsen, tout sourire après son atterrissage au Kazakhstan (11-10-05) Courtesy of AFP
11 Octobre 2005, après l'atterrissage réussi de la capsule Soyouz au Kazakhstan. De gauche à droite : l'américain John Phillips, le russe Sergueï Krikalev et Gregory Olsen. Courtesy of AFP

Vingt millions de dollars. C'est le prix proposé à l'heure actuelle par la société Space Adventures pour une semaine de tourisme dans l'espace. C'est la somme dépensée par Greg Olsen - soixante ans, homme d'affaires américain, qui a pris place le 1er Octobre 2005 sur le siège droit de la capsule Soyouz, aux côtés du commandant américain Edward William MacArthur et de l'ingénieur de bord russe Valery Tokarev.

Mille cinq cent. C'est le nombre d'heures qu'a dû passer Gregory Olsen à s'entraîner à la Cité de l'Espace près de Moscou et sur le cosmodrome de Baïkonour avant de se voir délivrer son billet de départ.

Les trois hommes ont décollé de Baïkonour le 1er Octobre et ont rejoint la Station Spatiale Internationale afin de relayer l'équipe d'Expedition 11, composée du Russe Sergueï Krikalev et de l'Américain John Phillips, en poste depuis le 17 avril.

Ainsi, la capsule Soyouz, avec à son bord les membres d'Expedition 11 et Greg Olsen, s'est désarrimée de l'ISS lundi à 21h49 GMT et a atterri en douceur trois heures plus tard, dans la steppe kazakhe située au nord-est du pays.

Immédiatement accueillis par des membres des services spatiaux russes, les trois spationautes ont été enveloppés dans des sacs de couchage pour les protéger du froid, et doivent encore subir un examen médical complet avant d'être héliportés vers la ville de Koustanaï, puis de s'envoler pour Moscou.

« L'équipage est en bonne santé et de bonne humeur », a déclaré peu après l'atterrissage le directeur de l'Agence Spatiale russe, Anatoliy Perminov. Et « c'est le touriste Greg Olsen qui a la meilleure forme ! »

Le milliardaire Greg Olsen, célèbre pour ses inventions dans le domaine de l'optique et pour la co-fondation de la société Sensors Unlimited, spécialisée dans les composants optoélectroniques pour l'imagerie photonique et infrarouge, est ainsi devenu, après l'Américain Denis Tito en 2001 et le Sud-africain Mark Shuttleworth, le troisième touriste de l'espace. Et ceci malgré les ennuis de santé qui avaient conduit les médecins russes à repousser son départ, initialement prévu en avril 2005.

« Nous avons des touristes potentiels de plusieurs pays, y compris un concitoyen, qui font la queue » pour voler dans l'espace, affirme déjà le directeur de l'Agence Spatiale russe, mais « le problème est dans le nombre de vaisseaux qui peuvent les y emmener ».

Alors, à quand des vols low cost pour la Station Spatiale Internationale ?

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi