Sciences

Premier Africain et deuxième touriste dans l'espace

ActualitéClassé sous :Astronautique , tourisme spatial , Mark Shuttleworth

-

Est-ce déjà l'effet de la banalisation ? Toujours est-il que l'envoi de l'Africain Mark Shuttleworth à bord de la Station Spatiale Internationale (ISS) par les Russes n'a suscité aucune polémique de la part des Américains, qui avaient tout fait en 2001 pour empêcher l'accès de "leur" station à Dennis Tito, premier touriste de l'espace.

L'envol de Soyouz TM-34 depuis Baïkonour. Crédit RSC - Energya.

C'est après avoir reçu les meilleurs vœux de réussite pour son voyage de la part du Président sud-africain Jacob Zuma que Shuttleworth, passager payant à bord du vaisseau Soyouz TM-34, s'envolait le 25 avril dernier à 6h26 TU pour l'espace depuis le cosmodrome de Baïkonour, en compagnie du Russe Iouri Guidzenko et de l'Italien Roberto Vittori. Notons aussi que ce dernier est le deuxième Italien à se rendre à bord de l'ISS, son compatriote, Umberto Guidoni, ayant été le premier astronaute européen à y pénétrer il y a un an à bord d'une navette américaine.

Mais pour un continent entier, l'évènement n'a pas de prix. Sur Radio 702, la très populaire Katie Katodis, animatrice d'un Talk-show radiophonique, énumérait hier matin les dernières grandes dates de l'Afrique du Sud. La libération de Nelson Mendela en 1990, son investiture comme Président en 1994, la victoire de l'Afrique du Sud en coupe du monde de rugby en 1995, voilà des évènements qui ont rendu les sud-africains fiers de leur pays, mais aujourd'hui, on peut en ajouter un autre à la liste, déclare Katie Katodis en précisant qu'on ne peut mettre de prix à ce que cet homme a fait pour son pays.

Dans toute l'Afrique du Sud, des écoles dotées d'un téléviseur ont organisé la retransmission en direct du lancement pour les élèves. Durant ses dix jours dans l'ISS, Shuttleworth devrait établir des liaisons radio avec questions et réponses avec de nombreux établissements scolaires.

Mais la mission de Soyouz TM-34 ne se limite pas au tourisme spatial. A bord de l'ISS, Roberto Vittori mènera plusieurs expériences scientifiques dans le cadre du programme Marco Polo, destinées notamment à étudier les effets des particules cosmiques sur les fonctions cérébrales et la dégradation des fonctions musculaires en apesanteur. Quant à Mark Shuttleworth, il conférera aux universités de son pays une importance d'ordre planétaire en menant, avec leur collaboration, des expériences sur des cellules animales et les protéines di VIH (virus du Sida), fléau qui ravage actuellement tout le continent africain.

L'équipage de Soyouz TM-34 doit revenir sur Terre dans la plaine Kazakhe le 5 mai prochain, à bord de... Soyouz TM-33, laissant amarré à l'ISS le nouveau vaisseau jouant le rôle de véhicule de secours pour les passagers de la Station Spatiale Internationale.

Rama

Cela vous intéressera aussi