L'astronaute de la Nasa Anne McClain (photo) a passé six heures et 36 minutes dans l'espace le 22 mars 2019, lors de la première sortie extravéhiculaire de sa carrière, aux côtés de son compatriote Nick Hague, pour installer des batteries plus performantes sur les panneaux solaires de l'ISS. © Nasa

Sciences

La Nasa annule la première sortie dans l'espace de deux femmes astronautes

ActualitéClassé sous :astronaute , sortie extravéhiculaire , ISS

-

Deux femmes devaient sortir seules dans l'espace ce 29 mars 2019, pour la première fois durant les 20 ans d'existence de la Station spatiale internationale (ISS). Mais faute d'avoir deux combinaisons de taille M disponibles à temps pour la sortie, la Nasa a décidé de mobiliser l'astronaute Nick Hague pour accompagner Christina Koch, en remplacement d'Anne McClain.

Le vendredi 29 mars 2019 devait marquer une grande étape dans l'histoire de la Station spatiale internationale (ISS) en voyant les astronautes américaines Anne McClain et Christina Koch effectuer la première sortie dans l'espace entièrement féminine. La Nasa a cependant annoncé ce 25 mars, que Christina Koch sera finalement accompagnée de son compatriote Nick Hague, invoquant dans un communiqué une indisponibilité de combinaisons de la bonne taille : « Seul un torse de taille M peut être prêt d'ici vendredi [...], Koch le portera. »

Depuis le début de l'assemblage de l'ISS en 1998 jusqu'à maintenant, 214 sorties extravéhiculaires (aussi appelées EVA pour Extra-Vehicular Activity) ont eu lieu, impliquant deux hommes ou bien une astronaute accompagnée d'un homme. Ce changement de plan en déçoit beaucoup, d'autant plus que ce premier binôme féminin avait été présenté par hasard en concomitance de la Journée internationale des femmes, plus tôt ce mois-ci. Ce n'est que partie remise, sachant que le corps des astronautes compte de plus en plus de femmes, mais aucune date n'a encore été communiquée.

L'astronaute de la Nasa Christina Koch (au centre) aide ses compatriotes Anne McClain et Nick Hague à se préparer à leur sortie extravéhiculaire du 22 mars 2019. © Nasa

Un petit souci de combinaison

La dernière sortie extravéhiculaire en date remonte au 22 mars. À cette occasion, les astronautes de la Nasa Anne McClain et Nick Hague ont réalisé leur première sortie dans l'espace. Anne McClain s'est alors rendu compte que la partie supérieure de la combinaison, le torse, lui allait mieux en taille M qu'en taille L. Deux torses de taille M sont présents à bord de l'ISS, d'après une porte-parole de la Nasa, mais un seul pourra être disponible à temps. Préparer le second nécessiterait des heures. « Il est plus sûr et plus rapide de changer l'affectation des astronautes que de reconfigurer les combinaisons », a indiqué l'agence spatiale américaine sur Twitter en réponse aux critiques.

La sortie du 22 mars était la première d'une série de trois programmées dans les prochaines semaines. Lors de la deuxième sortie, prévue ce 29 mars, Nick Hague et Christina Koch vont poursuivre la mission commencée la semaine dernière, consistant à remplacer les vieilles batteries des panneaux solaires de l'ISS par des batteries lithium-ion. Nick Haque devait initialement prendre part à la dernière des trois sorties le 8 avril, aux côtés de l'astronaute canadien David Saint-Jacques, pour poser de nouveaux câbles à l'extérieur de l'ISS. Anne McClain le remplacera. La Nasa a donc simplement interverti les places des astronautes.

  • Deux femmes astronautes, Anne McClain et Christina Koch, devaient pour la première fois réaliser une sortie extravéhiculaire ensemble le 29 mars 2019.
  • Faute d'équipement de la bonne taille, Anne McClain sera finalement remplacée par Nick Hague, a annoncé la Nasa.
  • Anne McClain et Christina Koch ont toutes deux besoin d'un torse de combinaison spatiale de taille M. Un seul sera prêt pour la sortie du 29 mars.
Pour en savoir plus

ISS : pour la première fois, 2 femmes astronautes feront une sortie dans l'espace ensemble

Article de Rémy Decourt, publié le 08/03/2019

Pour la première fois depuis le début de la construction de la Station spatiale internationale (novembre 1998), la Nasa a autorisé deux femmes astronautes à travailler seules à l'extérieur du complexe orbital lors d'une sortie prévue pour durer au moins six heures.​​​​

À l'occasion de la Journée internationale des femmes, la Nasa a annoncé que pour la première fois un binôme uniquement féminin réalisera une sortie dans l'espace depuis la Station spatiale internationale. Le 29 mars, les astronautes américaines, Anne McClain et Christina Koch, sortiront pour réaliser une mission d'au moins six heures.

C'est donc la première fois depuis 21 ans que la Nasa autorise deux femmes à sortir seules à l'extérieur du complexe orbital. Sur les 213 sorties dans l'espace déjà réalisées depuis l'ISS, la Nasa a toujours voulu qu'un homme soit de la sortie et n'a jamais autorisé que deux femmes puissent réaliser une mission seules. Si cette annonce tombe en même temps que la Journée internationale des femmes, ce n'est qu'une coïncidence bien heureuse. La Nasa a précisé qu'il ne s'agissait pas d'« un coup de com » et que rien n'avait été prémédité. Initialement, cette sortie extravéhiculaire (ou EVA pour Extra-Vehicular Activity) devait être réalisée cet automne. Il faut aussi savoir que chaque EVA nécessite plusieurs mois d'entraînement, voire plus d'un an pour les EVA complexes.

Anne McClain et Christina Koch formeront le premier binôme féminin à sortir à l'extérieur de la Station spatiale internationale. © Nasa

Une mission très féminine

Depuis le Centre de contrôle Johnson, à Houston, Anne McClain et Christina Koch, seront guidées par la Canadienne Kristen Facciol et l'Américaine Jackie Kagey, sous l'œil attentif de Mary Lawrence, directrice de la mission. Si Anne McClain est actuellement à bord de la Station spatiale internationale, Christina Koch devrait la rejoindre le 14 mars lors d'une rotation d'équipage.

Anne McClain (40 ans en juin) et Christina Koch (40 ans depuis janvier) sont de « jeunes » astronautes. Elles faisaient toutes les deux partie de la classe des astronautes de 2013, dont la moitié étaient des femmes. Pour cette promotion, la Nasa avait reçu plus de 6.100 demandes pour devenir astronautes, soit le plus grand nombre de demandes jamais reçu.

L'astronaute Joe Acaba lors d'une sortie extravéhiculaire (EVA) en octobre 2017. © Nasa
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Thomas Pesquet : revivez sa première sortie dans l'espace  Cette vidéo nous invite à revivre quelques moments de la première sortie dans l’espace de Thomas Pesquet. La caméra, installée sur sa combinaison, au niveau de sa poitrine, nous donne presque le sentiment d’être à sa place, en impesanteur, reliés à la Station spatiale internationale (ISS). Ce jour-là, le Français devait remplacer des batteries.