Sciences

STS-121 : sortie dans l'espace pour l'astronaute Thomas Reiter le 3 août

ActualitéClassé sous :Univers , station spatiale internationale , ISS

-

Le 3 août à 15h55 (heure de Paris), l'astronaute de l'ESA Thomas Reiter sortira de la Station spatiale internationale (ISS) afin d'effectuer des activités extra-véhiculaires (EVA), autrement dit une « sortie dans l'espace ».

Sortie dans l'espace durant la mission STS-114

Durant six heures et demie passées hors de l'ISS, lui et Jeff Williams, de la NASA, installeront du matériel destiné à préparer de futures activités d'assemblage de l'ISS et entameront le déploiement d'un certain nombre d'instruments et d'expériences à l'extérieur de la Station. Il s'agira de sa troisième sortie spatiale après ses deux précédentes EVA réalisées lors de la mission Euromir 95 en 1995.

Grâce à la réussite de la mission STS-121 de la Navette spatiale Discovery début juillet et à l'arrivée de Thomas Reiter à bord de la Station spatiale internationale, celle-ci abrite de nouveau un équipage de trois astronautes pour la première fois depuis mai 2003. Le commandant russe Pavel Vinogradov et le scientifique Jeff Williams de la NASA constituent avec Thomas Reiter les membres de ce 13e équipage permanent.

La Station Spatiale Internationale le 15 juillet 2006 (crédit : NASA)

Cet équipage doit consacrer un temps considérable aux activités de maintenance et d'exploitation de la Station. Depuis que la Navette Discovery a quitté l'ISS le 15 juillet, il exécute également des expériences dans des domaines aussi différents que les sciences de la vie appliquées à l'homme, les sciences physiques ou l'observation de la Terre et réalise des démonstrations à des fins éducatives et technologiques.

Les activités d'assemblage de la Station comprendront la préparation de l'extension de la poutre maîtresse de l'ISS et de l'installation de panneaux solaires supplémentaires. STS-115, la prochaine mission de Navette, qui doit avoir lieu au cours du séjour de ce 13e équipage permanent, donnera le signal du redémarrage des activités majeures d'assemblage de la Station. Les équipages de la Navette et de la station travailleront ensemble pour ajouter des éléments à la structure en treillis de l'ISS. Fin août, Pavel Vinogradov et Jeff Williams seront remplacés par Michael Lopez-Alegria (commandant) et Mikhaïl Tiourine (ingénieur de bord), qui arriveront à bord d'une capsule Soyouz pour former avec Thomas Reiter le 14e équipage de la station. Ce dernier verra l'arrivée de deux vaisseaux cargo russes automatiques Progress et celle de la mission STS-116 qui amènera à bord l'astronaute suédois de l'ESA Christer Fuglesang.

Pendant le séjour de Thomas Reiter, l'équipage doit réaliser deux sorties dans l'espace - l'une à l'initiative des États-Unis et l'autre conduite par le cosmonaute russe - en vue de préparer l'installation de nouveaux éléments à l'extérieur de la Station ainsi que la mise en œuvre d'expériences scientifiques externes.

Le 3 août à 15h55 (heure de Paris), l'astronaute de l'ESA Thomas Reiter sortira de la Station spatiale internationale.
La première des deux sorties, qui aura lieu le jeudi 3 août de 15h55 à 22h15 (heure de Paris), sera effectuée par Thomas Reiter et Jeff Williams. Ils porteront des combinaisons américaines, blanc uni pour T. Reiter (EV2) et à rayures rouges pour J. Williams (EV1).

Dans le cadre de leurs activités extra-véhiculaires, les astronautes installeront des équipements extérieurs, tels que l'unité de mesure des variations du potentiel électrique (FPMU), destinée à surveiller la charge électrique de l'ISS afin d'offrir une meilleure sécurité lors des opérations de rendez-vous et d'amarrage et des activités extra-véhiculaires. Ils mettront également en place deux expériences sur les matériaux (MISSE 3 et 4). T. Reiter et J. Williams prépareront certains éléments de la poutre de la Station en vue des futures activités d'assemblage par l'installation d'une commande motorisée sur le joint rotatif du radiateur thermique et par le déploiement de la nouvelle caméra infrarouge utilisée pour les EVA, qui doit surveiller l'état des éléments critiques en carbone-carbone renforcé.

La première demi-heure de l'EVA constitue une phase préparatoire, consacrée à la dépressurisation du sas, à la sortie hors de l'ISS et à des tâches de réglage. Commencera ensuite l'installation de la FPMU, qui devrait durer environ deux heures, suivie par la mise en place des MISSE 3 et 4, qui nécessitera à peu près une heure. Puis il faudra procéder à l'installation de la commande motorisée sur le joint rotatif du radiateur thermique, à l'inspection du radiateur et à la mise en place de la caméra infrarouge pour les EVA, ce qui devrait prendre environ deux heures. La dernière demi-heure de l'emploi du temps est consacrée aux activités de rangement et à la rentrée des astronautes.

La sortie dans l'espace sera retransmise en direct par l'ESA et la NASA sur leur sites Internet respectifs.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi