Il se cachait jusqu’alors dans la lumière du Soleil. 2022 AP7. Un astéroïde dont la taille le classe parmi les « tueurs de planètes ». D’autant que son orbite pourrait, un jour, croiser celle de notre Terre.

La plupart des astéroïdes connus dans notre Système solaire croisent au-delà de l'orbite de notre Terre. Est-ce à dire qu'il n'en existe pas plus près ? Pas tout à fait. Environ 25 astéroïdes ont déjà été observés sur des orbites inférieures à celle de notre Planète. La réalité, c'est que ces astéroïdes-là sont plus difficilement observables. Surtout parce que l'éclat du SoleilSoleil a tendance à nous les cacher. C'est pour surmonter cette difficulté qu'une équipe internationale a décidé de scruter le Système solaireSystème solaire interne au crépusculecrépuscule.

Les astronomesastronomes ont ainsi débusqué trois astéroïdes jusqu'alors inconnus dans la région située entre les orbites de notre Terre et de VénusVénus. L'un d'entre eux, baptisé 2022 AP7, mesure 1,5 kilomètre de diamètre. Le plus gros découvert ces huit dernières années. Une taille qui le classe dans la catégorie des « tueurs de planètes ». D'autant que, même si le risque reste faible, son orbite elliptique pourrait, un jour, croiser celle de notre Planète. D'ici quelques milliers d'années ? Les prévisions sont difficiles à faire sur ce long terme.

Des astéroïdes à étudier

Les deux autres nouveaux astéroïdes observés par les chercheurs, 2021 LJ4 et 2021 PH27, demeurent, eux, sur des orbites totalement intérieures à celle de notre Terre. Avec la particularité tout de même pour 2021 PH27 de devenir l'astéroïde connu le plus proche de notre Soleil. Il fait ainsi le tour de notre étoile en seulement 113 jours.

Si les astronomes s'intéressent ainsi aux astéroïdes du Système solaire interne, c'est pour détecter ceux qui pourraient constituer une menace pour notre Terre. Mais aussi pour affiner la compréhension qu'ils ont des petits corps qui peuplent notre région de l'espace. La compréhension, par exemple, de la manière dont les astéroïdes sont transportés à travers le Système solaire et de la manière dont le Soleil peut contribuer à leur fragmentation.