Cette entreprise française a inventé un tissu tueur de coronavirus

Classé sous :matériau , tissu technique , matériau antiviral

Spécialisé dans les matériaux composites souples, le groupe isérois Serge Ferrari a mis au point un tissu technique capable de détruire les coronavirus, dont le SARS-CoV-2 à l'origine de l'épidémie actuelle. La membrane, que l'on peut appliquer à différents types de tissu, contient des particules d'argent connues pour leurs propriétés antivirales. Selon le groupe, la charge virale des coronavirus est réduite de 95 % après un quart d'heure de contact, et près de 99,5 % après une heure de contact par rapport à une membrane non traitée.

La membrane, testée par un laboratoire indépendant et brevetée à l'international, pourra s'appliquer à de nombreux usages à l'hôpital : structure pour l'accueil de patients, séparation des lits, stores, brancards, combinaisons de protection... Mais les usages possibles vont bien au-delà : la toile pourrait être déployée dans les bureaux, restaurants, commerces, salles de spectacles, transports, etc. L'entreprise a déjà livré 3.000 mètres carrés de tissu et assure pouvoir en fabriquer jusqu'à 20.000 mètres carrés par jour.

La membrane mise au point par l’entreprise iséroise Serge Ferrari élimine 99,5 % des coronavirus après une heure de contact. © Nicolas Robin, Serge Ferrari