Santé

Bébés nageurs : à savoir avant de commencer les séances

Question/RéponseClassé sous :Sport , Bébé , Bébés nageurs
Les séances de bébés nageurs participent à l'éveil des tout-petits. © Rachwalski Fotolia

Inscrire son bébé aux séances de bébés nageurs permet de contribuer à l'éveil des tout-petits, en se familiarisant avec le milieu aquatique. Une activité sans danger mais qui demande quelques précautions.

Bébés nageurs : à quel âge et combien de temps ?

La plupart des structures accueillent bébé à partir de 4 mois, sous réserve de fournir un certificat de non contrindication à la pratique de cette activité, délivré par un pédiatre. Il faut également qu'il ait reçu sa seconde vaccination DT polio. Pour ce qui concerne la durée des séances, elles ne devront pas excéder 20 minutes jusqu'à 9 mois, ce qui n'est déjà pas si mal, compte tenu de l'attention qu'il est nécessaire de mobiliser. Ensuite, il est possible d'allonger progressivement les séances, sans jamais dépasser 45 minutes.

Bébés nageurs : virus, verrues... À quoi faire attention ?

Asthme, bronchiolite et piscines.... Selon deux études publiées en 2007, l'exposition à de fortes concentrations de chlore augmenterait la sensibilité aux allergènes aériens, favorisant une hyperréactivité bronchique. Pour Fabienne Rancé, pneumopédiatre à l'Hôpital des Enfants de Toulouse « plus que le chlore, la piscine étant un lieu de promiscuité, elle peut favoriser les bronchiolites. Et le risque de crise asthmatique est quatre fois plus important chez les enfants qui ont eu une bronchiolite ».

Si la chlorine est employée pour la désinfection de l'eau, les piscines restent propices à la circulation de certains virus. On observe ainsi plus volontiers chez les adeptes réguliers, des verrues qui se développent en terrain chaud et humide, et des molluscums, petites excroissances de peau très contagieuses mais sans gravité.

Prévenir l'irritation due au chlore

Le chlore est irritant pour la peau de bébé. Pensez donc à le protéger avec une crème barrière, qui formera un film invisible à la surface de l'épiderme. C'est même absolument indispensable si votre enfant est sujet à l'eczéma. Différents produits hydrophobes sont disponibles, utilisables aussi bien pour les bains de mer qu'en piscine. Il s'agit notamment d'Exomega de Ducray Aderma, et d'Antihydro de Sorifa. Après le bain et un passage sous la douche, essuyez bien Bébé. Badigeonnez ensuite tout son corps avec une crème hydratante, pour éviter l'apparition de rougeurs.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement).

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi