Cela vous intéressera aussi

La sensation de sécheressesécheresse oculaire que nous ressentons parfois, résulte d'une incapacité à produire suffisamment de larmeslarmes pour assurer le confort des yeuxyeux. Un picotement ou une sensation de brûlure, l'envie de se gratter en permanence (surtout pas, vous ne ferriez qu'aggraver les choses !), la présence de mucusmucus filant autour des yeux, une gêne à la lumièrelumière ou à l'ouverture des yeux le matin, un larmoiement excessif... les symptômessymptômes sont nombreux et varient d'une personne à l'autre. La seule constante : une gêne souvent conséquente.

Les conséquences des yeux secs

Le manque de larmes provoque un inconfort oculaireoculaire mais... pas seulement. Il peut en effet entraîner une inflammationinflammation de la cornée ou une conjonctivite.

Quelles sont les causes ?

Les causes peuvent aussi en être environnementales. Une pièce surchauffée, le ventvent ou la fumée de tabac peuvent favoriser ce type de troubles.

Notons également que d'une manière générale, la production lacrymale diminue également avec l'âge. Elle peut aussi être associée à... l'arthritearthrite ou à la consommation de certains médicaments. DiurétiquesDiurétiques, bétabloquants, antihistaminiquesantihistaminiques, somnifèressomnifères, antiacnéiquesantiacnéiques et analgésiquesanalgésiques sont particulièrement concernés. Une visite chez un ophtalmologiste permettra de déterminer les causes de votre sécheresse oculaire. Le traitement se fera le plus souvent par l'administration de larmes artificielles, utilisées sous la forme de collyres.

Source : Société canadienne d'ophtalmologieophtalmologie, consultée le 12 septembre 2011