Les bas de contention permettent de comprimer la jambe et favoriser la circulation sanguine. © JPC-PROD, Adobe Stock
Santé

Bas de contention : comment et dans quels cas les utiliser ?

Question/RéponseClassé sous :Corps humain , bas de contention , vêtements confort
 

Les bas de contention permettent de soulager la sensation de jambes lourdes, de réduire les inconforts liés à l'insuffisance veineuse mais aussi d'éviter certaines maladies graves. Comment les utiliser au mieux ? Et dans quels cas sont-ils préconisés ?

Destinés à améliorer la circulation du sang dans les veines, les bas de contention sont prescrits aux personnes qui souffrent d'un mauvais retour veineux. La compression exercée agit lors d'une activité musculaire mais aussi au repos. La matière élastique comprime les membres, ce qui stimule la circulation grâce aux valvules veineuses qui exercent de nouveau leur fonction de clapet anti-retour.

Quand et pourquoi porter des bas de contention ?

Qu'ils soient portés en prévention ou dans le cadre d'un traitement, les bas de contention commercialisés par des experts de la compression médicale soulagent les symptômes plus ou moins graves de l'insuffisance veineuse. La compression veineuse élastique va favoriser le retour veineux.

Les conséquences d'une mauvaise circulation sanguine sont multiples :

  • lorsque le sang remonte difficilement des membres inférieurs vers le cœur et stagne, cela peut entraîner l'apparition d'une thrombose. L'obstruction créée par ce caillot sanguin peut avoir des conséquences très graves : embolie pulmonaire (selon santepublique.fr, l'embolie pulmonaire serait à l'origine de 15.000 décès en France chaque année), infarctus ou AVC ;
  • une circulation sanguine insuffisante peut aussi générer une dilatation anormale des veines. C'est ce que l'on appelle communément les varices. Les veines deviennent beaucoup plus visibles et distendues en raison des valvules qui ne retiennent plus le sang sous l'effet de la pesanteur ;
  • chez certains patients, l'insuffisance sanguine provoque aussi des œdèmes : une accumulation de liquide en dehors des vaisseaux qui produit un grossissement pouvant devenir très douloureux.

D'autres symptômes moins graves en apparence amènent aussi leur lot d'inconforts au quotidien :

  • des picotements dans les mollets, les chevilles et les pieds ;
  • des tâches rouges ou des plaies qui ne guérissent pas correctement ;
  • des problèmes de constipation (puisque le système digestif souffre lui aussi du mauvais retour veineux) ;
  • une fatigue généralisée et des difficultés à réaliser certains gestes à cause des muscles qui ne sont pas assez bien irrigués.
Porter des bas de contention est conseillé aux personnes souffrant d'insuffisance veineuse et peut aussi être recommandé de façon préventive lors d'un long voyage. © glisic_albina, Adobe Stock

Les bas de contention recommandés aussi de façon préventive

Bien que le port de bas de contention soit essentiellement recommandé pour soulager les affections veineuses chroniques, ces dispositifs médicaux peuvent aussi être préconisés de façon préventive.

C'est le cas notamment pour les femmes enceintes puisque pendant la grossesse le volume sanguin augmente d'environ 40 % (selon une étude de 2012, qui évoque les modifications cardio-vasculaires pendant la grossesse - voir Parler de sexualité pendant la grossesse). C'est la raison pour laquelle les médecins recommandent aux futures mères de porter des bas de contention pour limiter les troubles veineux et soulager la sensation de jambes lourdes.

En avion, la position assise prolongée et le faible taux d'oxygène causent chez certains voyageurs des thromboses veineuses (comprenez caillots). Alors pour améliorer le confort pendant le vol ou prévenir ces troubles veineux, il est conseillé de porter des bas de contention pour les trajets de quatre heures ou plus.

Article réalisé en partenariat avec mes-jambes.com

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement). Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !