L'appareil urinaire est composé essentiellement de quatre organes vitaux du corps humain. Il produit, stocke et élimine l'urine, les déchetsdéchets et les toxinestoxines. Il maintient l'homéostasiehoméostasie, c'est-à-dire l'équilibre intérieur.

Comment fonctionne l’appareil urinaire. © Kannanimages, Shutterstock
Comment fonctionne l’appareil urinaire. © Kannanimages, Shutterstock

Les reins, organes vitaux de l'appareil urinaire

Organes vitaux - en forme de haricot - existant par paire, implantés de chaque côté de la colonne vertébrale, la fonction principale des reinsreins est de produire l'urine par filtrationfiltration du plasmaplasma sanguin, éliminant ainsi les déchets produits par le fonctionnement de l'organisme. Filtres naturels du corps humain, ils mesurent la quantité d'eau nécessaire et maintiennent le bon fonctionnement de celui-ci. Chacun des reins pèse 150 grammes et l'on peut continuer de vivre avec un seul rein.

Les uretères

Ils sont les deux petits tubes musculaires qui prolongent les reins et servent à recueillir l'urine au niveau du bassinbassin et la transporte jusqu'à la vessievessie. Canaux assez étroits, ils mesurent entre 20 et 30 centimètres. Muni d'un dispositif antireflux, ils veillent à ce que l'urine ne remonte pas dans les reins.

La vessie

Placée devant le rectumrectum chez l'homme et devant le vaginvagin et l'utérusutérus chez la femme, la vessie dispose de trois orifices. Les deux premiers proviennent des petits canaux des uretèresuretères, le dernier rejoint l'urètreurètre. Elle ressemble à une poirepoire quand elle se distend par l'arrivée de l'urine. Elle remplit une fonction de réceptacle de l'urine entre deux mictionsmictions (fait d'uriner). Elle peut contenir entre 200 ml et 500 ml de liquideliquide. Sur le dôme vésical (dans la partie supérieure), on retrouve un muscle puissant appelé détrusor dont la fonction est d'évacuer l'urine, il fait office de chasse d'eau lorsqu'il se contracte en cas de miction. Dans la partie basse se trouve le col vésical qui donne sur l'urètre et qui retient l'urine grâce au sphincter.

L’urètre

Il se compose d'un fin conduit qui expulse l'urine. Au bout de l'urètre se trouve le méat urinaire (ouverture finale extérieure) situé au niveau du pénispénis chez l'homme et de la vulvevulve chez la femme. L'urètre féminin mesure environ trois centimètres contrairement à douze centimètres chez l'homme. L'urètre comporte deux sphincters dont un qui se contracte pour retenir l'urine. Le rôle de ce dernier est fondamental pour l'équilibre entre deux mictions. Un dysfonctionnement entraîne un écoulement de l'urine incontrôlable jusqu'à souffrir d'incontinence.

L’urine

Elle est la résultante des déchets de l'organisme fabriqués par les reins. Ces derniers comportent le glomérule qui est un filtre laissant passer l'eau, les électrolytes et d'autres moléculesmolécules mais qui retient les globules rouges. Cette transformation aboutit à l'urine.

Les sphincters

Ce sont les deux muscles qui retiennent l'urine. En forme d'anneau, le sphincter encercle l'urètre. Le sphincter urétral est composé d'une double structure : le sphincter interne et externe. Le premier est contracté de façon permanente mais se relâche en cas de miction alors que le second est comprimé de manière consciente et évite les fuites urinaires en dehors des mictions normales.

Plancher pelvien

Il est constitué de plusieurs couches de muscles, lorsqu'ils sont solidessolides, ils retiennent l'urine et empêchent la vessie de descendre.

Le système urinaire fonctionne en vase clos mais dès lors qu'un problème survient au niveau du sphincter (soi par insuffisance soit à cause d'un autre facteur), l'urine n'est plus retenue et aboutit à des fuites urinaires ou une incontinence urinaire ou fécale.