Santé

Virus varicelle-zona

DéfinitionClassé sous :médecine , virus , Varicelle
Le virus varicelle-zona, visible ici au microscope électronique à transmission, provoque l'apparition de vésicules sur l'ensemble du corps. © DR

Le virus varicelle-zona (VZV) appartient à la famille des Herpesviridae, responsable comme son nom l'indique des maladies de la varicelle et du zona.

Caractéristiques du virus varicelle-zona

Comme tous les virus de la famille des Herpesviridae et plus spécifiquement du genre Varicellovirus, le VZV possède un génome à ADN double-brin linéaire. Ses 125.000 nucléotides codent pour de nombreuses protéines, dont l'expression est finement régulée en fonction du moment du cycle viral (gènes précoces et tardifs). L'ADN est protégé par une capside, qui est à son tour entourée d'une couche de tégument, recouverte d'une membrane lipidique dans laquelle sont ancrées des protéines virales. La particule virale est sphérique, d'environ 150 à 200 nanomètres de diamètre.

VZV et varicelle

Le virus peut survivre à l'extérieur de l'hôte pendant de courtes périodes, dans des sécrétions, dans des aérosols ou sur des surfaces inertes. Le VZV possède un taux de transmissibilité élevé, car il atteint près de 90 % dans un contexte familial. La primo-infection par le VZV entraîne une immunisation du sujet.

Le virus possède un cycle lytique et cycle latent

Le virus se multiplie activement et sort de la cellule infectée par bourgeonnement de la membrane. Le cycle lytique apparaît au cours de la primo-infection dans les cellules des voies respiratoires et de la peau.

Après la primo-infection, le virus gagne les cellules nerveuses où le cycle latent se met en place. L'ADN du virus qui forme alors un épisome circulaire, se réplique passivement au moment de la mitose cellulaire grâce aux enzymes cellulaires. Le VZV peut se réactiver après quelques années et regagner la peau pour provoquer la maladie que l'on appelle zona.

Cela vous intéressera aussi