Santé

En bref : l’épidémie de varicelle bat son plein dans le nord et l’ouest

ActualitéClassé sous :médecine , Varicelle , épidémie de varicelle

Nord - Pas-de-Calais, Haute-Normandie et Bretagne sont durement touchés par la varicelle, avec plus de 100 cas pour 100.000 habitants. La gastroentérite reste présente sans se montrer particulièrement contagieuse, tandis que l'épidémie de grippe n'est pas encore arrivée...

Le nord de la France subit de plein fouet l'épidémie de varicelle, tandis que certaines régions du centre et du sud sont pour l'heure épargnées. La roue pourrait tourner. © Réseau Sentinelles

Avec 41 cas pour 100.000 habitants, l'activité de varicelle a été particulièrement forte au cours de la semaine du 10 au 16 décembre, indique le réseau Sentinelles dans son bulletin hebdomadaire.

Nombreuses sont les régions touchées par la maladie, avec une incidence forte dans le Nord - Pas-de-Calais (128 cas pour 100.000 habitants), la Haute-Normandie (108 cas), la Bretagne (103 cas), le Limousin (69 cas), le Poitou-Charentes (68 cas) ou encore l'Alsace (51 cas).

La gastroentérite est également présente en France métropolitaine, mais dans une moindre mesure. L'activité est modérée au niveau national (230 cas pour 100.000 habitants), et forte en Basse-Normandie (355 cas), en Poitou-Charentes (351 cas), dans le Nord - Pas-de-Calais (343 cas) et le Languedoc-Roussillon (291 cas). En revanche, les médecins Sentinelles ne notent toujours aucune activité particulière pour la grippe saisonnière.

Cela vous intéressera aussi