Santé

La varicelle de l'adulte

Question/RéponseClassé sous :Divers , Varicelle , mortalité de la varicelle
La varicelle de l'adulte est bien plus meurtrière que celle des enfants. Elle ne doit pas être prise à la légère. © Phovoir

La varicelle est très répandue chez les enfants, et les parents y font très attention. En revanche, on pense moins à la varicelle de l'adulte, qui est certes plus rare mais également beaucoup plus dangereuse. 

Varicelle de l'adulte : une mortalité importante

La différence de mortalité entre les enfants et les adultes atteints est explicite. 

D'après différentes études américaines, la mortalité imputable au virus de la varicelle ne dépasse pas 0,8 à 1,6 par tranche de 100.000 personnes dans la tranche d'âges de 1 an à 14 ans. Elle est en revanche nettement plus élevée pour les très jeunes enfants - 3,7 pour 100.000 avant un an - et augmente encore entre 15 et 19 ans, période durant laquelle les chiffres se montent à 5,9 décès pour 100.000 et par an.

À l'âge adulte, la maladie est plus dangereuse encore : au-delà de 20 ans, la mortalité par varicelle atteint 21,3 décès par tranche de 100.000 sujets ! Le virus de la varicelle - qui est aussi le même que celui du zona - exerce donc des ravages directement corrélés à l'âge de ses victimes ! Autre facteur de risque très significatif : la déficience immunitaire dont le cas de figure le plus courant est provoqué par l'infection à VIH, mais qui peut avoir bien d'autres motifs : cancer du sang, suite de greffe de moelle osseuse ou d'organe...

Varicelle de l'adulte : les traitements

Le recours à un traitement corticoïde dans les 30 jours précédant l'infection par la varicelle représenterait aussi un risque aggravant, mais la chose est controversée. Enfin l'aspirine est soupçonnée de provoquer différentes complications en cas ce varicelle, comme d'ailleurs en cas de grippe... Bref, ne considérez pas la varicelle comme une banale maladie infantile ! Elle est encore très courante et appelle des précautions bien réelles. Et une vigilance encore accrue lorsqu'elle frappe un adulte...

Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement).

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi