Cela vous intéressera aussi

Les succédanés du plasmaplasma, que l'on appelle également des produits de substitution du sang, peuvent être composés de substances naturelles ou artificielles. Ils sont utilisés pour compenser la diminution du volumevolume de sang circulant. Notamment à la suite d'un choc hypovolémique ou hémorragique (plus de 50 % du volume sanguin total).

Des contrindications ou précautions ?

Les cas d'hypovolémie peuvent survenir suite à une hémorragie mais aussi une déshydratationdéshydratation, un choc anaphylactiquechoc anaphylactique, des brûlures ayant entraîné la destruction de la peau sur de grandes surfaces. Les succédanés du plasma sont également utilisés pour prévenir la survenue de  thromboses (formation d'un ou plusieurs caillotscaillots sanguins) susceptibles d'apparaître après une intervention, par exemple de chirurgiechirurgie orthopédique. Quatre sous-catégories de succédanés du plasma sont disponibles :

  • l'hydroxyéthylamidon ;
  • l'albuminealbumine humaine ;
  • les dextrans ;
  • les gélatines.

Sources :

  • Manuel Merck - 4e édition
  • Fiches modèles OMSOMS d'information à l'usage des prescripteurs : Médicaments utilisés en anesthésie, site consulté le 15 juin 2011