Tech

Nanotechnologies : 212 produits pour le meilleur et pour le pire

ActualitéClassé sous :technologie , nanotechnologie , nano

-

Le Projet sur les nanotechnologies émergentes a été initié par deux fondations américaines en avril dernier afin de renforcer l'implication du public et de limiter des risques en la matière.

"Liquid Condom" : un contraceptif féminin se présentant sous forme de spray antibactérien et lubrifiant issu de la recherche en nanotechnologies.

Entre autres ressources, son inventaire des nanotechnologies disponibles dans le commerce recense 212 produits émanant de 15 pays (essentiellement américains -126, 42 asiatiques et 35 européens) et, pour partie, de marques aussi connues que Samsung, Sanyo, Panasonic, Pioneer, Motorola, Intel, AMD, Apple, IBM, Daewoo, DaimlerChrysler, LG, DuPont, Kodak, Lancome ou encore L'Oréal.

Avec 125 produits, la catégorie "santé et remise en forme" (fitness) est largement en tête, comptabilisant 34 vêtements, 33 articles de sport, 31 produits cosmétiques, 23 soins personnels, 8 crèmes de soleil et 6 filtres. On compte aussi 30 produits électroniques et informatiques, 21 produits d'entretien ou de jardin, 19 d'alimentation (dont de nombreux compléments alimentaires) et 3 articles pour enfants. Au total, 15 produits sont destinés à l'ingestion et 56 à être appliqués sur la peau.

Plus concrètement, il est ainsi question de semelles, chaussettes et pantalons, de raquettes, clubs de golf et filtres de cigarette, mais aussi d'aspirateurs allergènes, de réfrigérateurs antibactériens, désinfectants et déodorants ou encore d'un téléphone mobile antibactérien (mais avec fonction karaoké).

On y trouve enfin un contraceptif féminin se présentant sous forme de spray antibactérien et lubrifiant. Conçu en Chine par une société sino-canadienne qui se targue de bénéficier de recherches américaines, il n'aurait cependant pas reçu l'agrément des autorités sanitaires chinoises, selon la campagne internationale en faveur des microbicides (produits qui vise à prévenir, notamment auprès des femmes, le Sida et autres MST), qui dénonce la prolifération de ce type de produits aux propriétés non démontrées.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi