Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Se gratter l’oreille… oui mais sous IRM ! Un comédien accepte de se faire filmer en se grattant l’oreille. Seulement, il est sous IRM. Les images collectées en font un petit film original.

Le terme « hydrops » (du mot grec signifiant « eau ») fait référence à deux choses différentes en médecine.

Oreille : l'hydrops et la maladie de Menière

Dans la maladie de Menière (du nom du médecin qui l'a décrite en 1861), le patient souffre de vertiges, acouphènes, hypoacousie (baisse de l'audition). Ces symptômessymptômes sont liés à un hydrops labyrinthique : une hyperpression dans l'oreille interneoreille interne, dans le compartiment vestibulaire impliqué dans l'équilibre.

L'hydrops correspond à une accumulation de l'endolympheendolymphe due à une sécrétionsécrétion trop importante d'endolymphe ou à un problème de réabsorption. Les causes peuvent être immunitaires ou infectieuses. Les crises de la maladie de Menièremaladie de Menière sont favorisées par le stress ou un choc émotionnel.

L’hydrops fetalis de Bart

L'hydrops fetalis de Bart, quant à lui, est la forme la plus sévère de l'alpha-thalassémie. Cette maladie létale est caractérisée par un œdèmeœdème généralisé au stade fœtal ; elle se retrouve surtout en Asie du Sud-Est. Des complications maternelles sont observées : pré-éclampsiepré-éclampsie, hémorragie et accouchementaccouchement prématuré.

L'hydrops fetalis de Bart est d'origine génétiquegénétique. La maladie est diagnostiquée par échographieéchographie. Une interruption thérapeutique est généralement recommandée à cause de la sévérité du syndromesyndrome et du risque de complications maternelles graves. Le décès intervient généralement in utero ou très tôt à la naissance. Un très petit nombre de patients survit grâce à des transfusionstransfusions fréquentes, mais les nourrissons traités présentent un développement anormal, avec des malformations congénitales.