Les gliomes sont les tumeurs cérébrales les plus fréquentes. © merydolla, Fotolia

Santé

Gliome

DéfinitionClassé sous :médecine , gliome , gliome chez l'enfant

Un gliome est une tumeur provenant des cellules de soutien du cerveau, les cellules de la glie ou cellules gliales. Les cellules gliales représentent la majorité des cellules présentes dans le cerveau. Elles entourent les neurones et jouent des rôles dans leur nutrition et leur protection. Un gliome porte le nom du type de cellules qui en serait à l'origine :

  • astrocytome : prolifération anormale des astrocytes, des cellules en forme d'étoile, d'où leur nom,
  • oligodendrogliome, qui dérive d'oligodendrocytes, des cellules qui entourent les neurones et fabriquent la myéline,
  • épendymome, provenant de cellules de l'épendyme, une membrane qui enveloppe les ventricules de l'encéphale et le canal central de la moelle épinière.

D'après l'institut Gustave Roussy, le gliome est la tumeur cérébrale la plus fréquente chez les enfants et les adolescents. La chirurgie est la première méthode utilisée pour traiter un gliome. Elle a pour objectif de retirer le plus de cellules tumorales possible. Le traitement se poursuit souvent avec une radiothérapie voire une chimiothérapie selon les cas. Certains gliomes sont de bon pronostic, comme l'astrocytome pilocytique, la tumeur gliale la plus fréquente chez l'enfant. En revanche, le glioblastome, qui est un astrocytome de grade 4, est plus agressif.

Le glioblastome de l’adulte

Le glioblastome est la tumeur cérébrale la plus fréquente chez l'adulte. En France, il y aurait chaque année environ 5.000 nouveaux cas de glioblastomes. Dans la plupart des cas, les glioblastomes apparaissent entre 45 et 70 ans. Leur évolution est rapide. En raison de la pression exercée par la tumeur, le patient peut ressentir des maux de tête, avoir des nausées et des vomissements ; des troubles neurologiques sont possibles, en fonction de la localisation de la tumeur : troubles du langage, de la mémoire, d'humeur, crises d'épilepsie...

Le diagnostic se base sur l'examen clinique du patient, l'imagerie médicale et l'analyse d'une biopsie. Le traitement passe par une chirurgie, complétée d'une radiothérapie et d'une chimiothérapie.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Une plongée en 3D à l’intérieur du cerveau  Grâce à une méthode ingénieuse baptisée Clarity, une équipe de recherche a créé un cerveau transparent. En marquant les différentes molécules de cet organe avec des anticorps fluorescents, les auteurs ont pu observer ce qui s’y cache. 

À voir aussi :